Narcissa Niblack Thorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Narcissa Niblack Thorne ( - ) est une artiste américaine principalement connue pour la réalisation de miniatures représentant des intérieurs européens, asiatiques et américains, de la fin du XIIIe siècle jusqu'aux années 1930.

Miniature de la collection Thorne de l'Art Institute of Chicago, représentant un salon français de l'époque Louis XVI.

Native de Vincennes dans l'Indiana, Narcissa Niblack épousa James Ward Thorne, héritier d'une riche famille de Chicago, propriétaire des magasins Montgomery Ward. Pendant la première moitié du XXe siècle, elle créa une centaine de tableaux de miniatures représentant des intérieurs européens asiatiques et américains à l'échelle d'un pouce pour un pied (soit 1:12e). Elle rassembla des pièces de mobilier à cette échelle, provenant du monde entier et mandata des artisans pour les réaliser selon ses spécifications. Les boîtes contenant ces intérieurs sont réalisées sous forme de tableaux en trois dimensions.

Soixante-huit de ses œuvres sont visibles à l'Art Institute of Chicago, vingt font partie de la collection du Phoenix Art Museum. D'autres sont présentées au Knoxville Museum of Art, l'Indianapolis Children's Museum, le Kaye Miniature Museum de Los Angeles et le Victoria and Albert Museum de Londres.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Kathleen Culbert-Aguilar et Michael Abramson, Miniature rooms : the Thorne rooms at the Art Institute of Chicago. Chicago, Ill. : Art Institute of Chicago, 2004. (ISBN 9780865592131)
  • James Roy King, Remaking the World: Modeling in Human Experience, University of Illinois Press, 1996. (ISBN 9780252022708)
  • Anonyme, Handbook of the Americans rooms in miniature designed and produced by Mrs. James Ward Thorne and presented to The Art Institute of Chicago, Chicago, 1941, The Art Institute of Chicago, 4e édition, préface de Meyric R. Rogers.