N!xau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gcao Coma
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Tsumkwe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
Tsumkwe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Tsumkwe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
-Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

N!xau (ou G!kau ; nom de naissance : Gcao Coma) (c. - (à 58 ans)) est un fermier bochiman (bushman) du Kalahari et acteur namibien. Il est devenu célèbre pour son rôle dans le film Les dieux sont tombés sur la tête et ses suites, dans lesquels il joue Xi, le Bochiman du Kalahari.

Le point d'exclamation de son nom représente la consonne inspirée (ou clic) de sa langue natale, une langue khoïsan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pour son rôle dans Les Dieux sont tombés sur la tête, N!xau ne reçu initialement qu'un cachet de 300 $, qu'il dépensa pour acheter douze têtes de bétail[1] (la rumeur laissant croire que N!xau aurait déchiré son cachet est infondée). La polémique sur la faiblesse de son cachet poussa le réalisateur à lui verser ultérieurement 20 000 dollars sur un compte à son nom[2].

Pour son deuxième film Les Dieux sont tombés sur la tête 2, il reçu un demi-million de rands sud-africains (environ 80 000 $).

N!xau fut ensuite à l'affiche de trois suites : Crazy Safari (Titre anglais), Crazy Hong Kong (Titre anglais), et The Gods Must Be Funny in China (Titre anglais).

Dans un documentaire de 1993 il a indiqué regretter d'être apparu dans Les Dieux sont tombés sur la tête.

À la fin de sa carrière cinématographique, il est redevenu fermier.

Il meurt le d'une cause non déterminée, bien que souffrant de tuberculose depuis plusieurs années[3]. Il fut enterré le lors d'une cérémonie semi-traditionnelle à Tsumkwe (région Otjozondjupa), à côté de la tombe de sa deuxième femme.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]