Myōhōshō-ji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Myōhōshō-ji (妙法生寺?) est un temple bouddhiste situé dans la ville de Ōtaki, préfecture de Chiba au Japon. Il appartient à la secte Nichiren du bouddhisme japonais. Le temple reçoit en 1253 son nom qui fait référence à la première ligne du Sūtra du Lotus. Le Myōhōshō-ji se trouve au fond de la chaîne des collines de Bōsō au centre de la péninsule de Bōsō. Le temple, presque entièrement tombé en ruines en 1904, est progressivement reconstruit par les fidèles Nichiren à partir de 1931.

Les hortensias[modifier | modifier le code]

Le Myōhōshō-ji est une destination touristique populaire en raison de sa renommée d'ajisai-dera, ou « temple aux hortensias ». Depuis 1951, le temple a planté et entretient 20 000 bosquets d'hortensias qui fleurissent au mois d’août dans un jardin de prières. Le Myōhōshō-ji est une destination populaire pour observer le premier lever de soleil au Jour de l'An.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]