Musée du Terroir de Loches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Porte Royale de Loches

Le musée du Terroir de Loches a été créé par le folkloriste et écrivain, Jacques-Marie Rougé en 1925. Situé dans la Porte Royale de la citadelle de Loches, il reconstituait un intérieur tourangeau du XIXe siècle mais est aujourd'hui fermé au public et il est prévu de remettre en valeur sa collection pour le rouvrir au public[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation de Loches en Touraine », Site de TBI (consulté le )
  • Daniel Schweitz, « Une source de l'identité tourangelle : le musée du Terroir de Loches », Bulletin de la Société archéologique de Touraine, XLIII, 1992, p. 679-702.
  • Daniel Schweitz, « Sur l’âtre rustique de l’ancien musée du Terroir de Loches », Le Val de l’Indre, 17, 2005, p. 45-51.
  • Daniel Schweitz, « L'œuvre ethnographique de Jacques-Marie Rougé (1873-1956) », Bulletin de la Société archéologique de Touraine, XLII, 1990, p. 277-296.
  • Daniel Schweitz, "La création du musée de Loches (1913-1925)", Le Val de l'Indre, 4, 1992, p. 69-72.
  • Daniel Schweitz, "De l'usage quotidien aux collections du musée : les coiffes de Loches au début du XXe siècle", Le Val de l'Indre, 18, 2006, p. 75-80.