Musée archéologique national de Tarente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musée image illustrant italien image illustrant l’archéologie
Cet article est une ébauche concernant un musée italien et l’archéologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Musée archéologique national de Tarente
Détails d'un bracelet en or.
Détails d'un bracelet en or.
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Ville Tarente
Adresse Corso Umberto I, 41; via Cavour, 10 ; 74123 Taranto, Italia
Coordonnées 40° 28′ 26″ Nord, 17° 14′ 20″ Est
Informations visiteurs
Site web www.museotaranto.org

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Musée archéologique national de Tarente

Le musée archéologique national de Tarente (en italien : Museo archeologico nazionale di Taranto) dit aussi MArTA est un musée consacré à l'histoire de Tarente et du monde apulien de la période préhistorique au haut Moyen Âge.

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Fondé en 1887, il est abrité dans le couvent des "Alcantarini" (Frères Mineurs s'inspirant de Pierre d'Alcántara) ou de San Pasquale. La façade néo-classique, réalisée à partir de 1903, est l'œuvre de Guglielmo Calderini (1837 - 1916). Agrandi d'une nouvelle aile entre 1935 et 1941, le bâtiment fut endommagé par la guerre, et restauré de 1949 à 1952. À partir de 1998, l'édifice subit plusieurs travaux de restructuration. Le musée est peu à peu rouvert au public entre 2007 et 2013.

Collections[modifier | modifier le code]

Actuellement visitable, le premier étage se développe autour d'un parcours muséal illustrant la période de la Grande Grèce jusqu'à la romanisation : il expose principalement du matériel provenant de tombes monumentales du IVe et IIIe siècles av. J.-C. tels un riche ensemble de figurines de terre cuite et des objets en métal précieux notamment des bijoux hellénistiques en or dits Ori di Tarento qui ont rendu célèbre le musée dans le monde. Parmi les pièces d’exception se trouvent :

  • un diadème à décor végétal avec des grenats, des cornalines et de l’émail de différentes couleurs ;
  • un curieux nucifrangibulum (casse-noix) formé de deux avant-bras articulés en bronze lamé d'or ;
  • des attaches de collier en or souvent formées de deux gueules de lion, motif que l'on retrouve aussi sur des bracelets et des bagues ;
  • des boucles d'oreilles en or de forme conique, à tête de femmes et à nacelle ornées de pendeloques ;

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) De Juliis, Ettore M., e D. Loiacono,Taranto. Il Museo Archeologico, Mandese Editore, Taranto, 1988
  • (it) Quagliati, Quintino, Il Museo Nazionale di Taranto, Istituto Poligrafico dello Stato, Roma, 1932
  • (it)-(en)-(fr)MARTA, il Museo Nazionale Archeologico di Taranto, Scorpione Editrice, juillet 2015, par Luigi La Rocca, surintendant archéologue des Pouilles, et Antonietta Dell'Aglio. Illustrations et photographies : Armanda Zingariello.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(it) (en) Site officiel du musée