Mordre au travers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mordre au travers
Auteur Virginie Despentes
Pays Drapeau de la France France
Genre Recueil de nouvelles
Éditeur Librio
Date de parution 1999
Couverture Nora Hamdi
Nombre de pages 123
ISBN 2277303089

Mordre au travers est un recueil de nouvelles de Virginie Despentes paru en 1999 chez Librio.

Résumé[modifier | modifier le code]

Mise en scène d'un monde inégalitaire, les nouvelles qui composent Mordre au travers explorent les facettes les plus ambiguës de la figure féminine. « Évocation tranchante d'un quotidien noir, de drames intimes ou de rêves inquiétants[1] », chaque nouvelle explore une thématique propre à l'univers de Virginie Despentes : celui de la prostitution (« Domina »), de la précarité sociale (« Balade ») du rapport au corps et à la féminité (« Sale grosse truie », « A terme »), mais aussi de la folie meurtrière et de la question de la domestication de la femme par l'homme (« Je te veux pour moi », « Fils à papa »). En parlant violemment de la femme dans « son désir ou son refus du désir, dans ses colères, ses hontes inavouées, ses excès d'amour ou sa folie meurtrière », Mordre au travers parle de la « Femme blessée, humiliée ou bien vengeresse et autodestructrice. La Femme humaine... trop humaine [2]? »

Composition[modifier | modifier le code]

  • « Je te veux pour moi » (inédite, mars 1994)
  • « Domina » (inédite, 1994)
  • « Sale grosse truie » (publiée dans Le Moule à gaufre, 1994)
  • « Balade » (inédite, avril 1995)
  • « Lâcher l'affaire » (lecture avec Bastards!, avril 1995)
  • « A terme » (lecture avec Bastards!, avril 1995)
  • « Comme une bombe » (lecture avec FUTURE KILL, 1996)
  • « L'Ange est à ses côtés » (1997)
  • « Blue Eyed Devil » (inédite, 1999)
  • « Fils à papa » (inédite, 1999)
  • « Des poils sur moi » (inédite, juin 1999)

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • L'œuvre porte, en quatrième de couverture, un avertissement au lecteur : « Cet ouvrage contient des passages susceptibles de heurter la sensibilité de certains lecteurs. » (édition originale)
  • La couverture de l'édition originale est illustrée par Nora Hamdi, avec qui Virginie Despentes signera, en 2002, un roman graphique, Trois étoiles, publié Au diable Vauvert.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Mordre au travers, Librio, 1999, fréquemment réédité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Virginie Despentes, Mordre au travers, Paris, Librio, 1999, quatrième de couverture.
  2. Ibid.