Monument national à la Résistance du plateau des Glières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Monument national à la Résistance du plateau des Glières
Monument des Glières2.jpg
Vue lointaine du monument.
Artiste
Date
(inauguration)
Type
Sculpture
Technique
Béton avec armature
Dimensions (H × L)
15,20 × 4 m
Mouvement
Localisation
Protection
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Haute-Savoie
voir sur la carte de Haute-Savoie
Red pog.svg

Le monument national à la Résistance du plateau des Glières est une sculpture monumentale d'Émile Gilioli située sur le plateau des Glières sur la commune du Petit-Bornand-les-Glières (Glières-Val-de-Borne) en Haute-Savoie. Il rend hommage à l'action du maquis des Glières. Son inauguration le a été l'occasion d'un célèbre discours d'André Malraux[1]. Depuis le 10 mars 2003, l'édifice possède le label « Patrimoine du XXe siècle »[2].

Genèse et description[modifier | modifier le code]

Un concours a d'abord été inauguré pour sélectionner le projet à réaliser. Le jury était constitué de cinq maquisards des Glières et de quatre spécialistes en matière artistique dont Bernard Dorival et Hans Hartung[3].

Il est constitué d'une sorte de queue d'aronde de 21 m sur 15,20 m sur 4 m supportant un disque de 65 tonnes[3] : « ce monument s’élance tel un V de la victoire. Une des deux flèches monte vers le ciel en signe d’espérance. Il en sort un disque solaire, symbole de renaissance, celle de la liberté. »[3].

À l'intérieur de l'édifice, on trouve la devise du maquis, des textes gravés ainsi qu'une statue de Jeanne d'Arc qu'Émile Gilioli avait réalisé originellement pour la ville de Florence[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Le Coz, Étude des projets d'Émile Gilioli, dessins et maquettes, en vue du Monument national de la Résistance au Plateau des Glières, Maîtrise de lettres, 72 p. (OCLC 41603464)
  • Michel Ragon, Gilioli : le monument de la résistance au plateau des Glières, (OCLC 493447344)

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Malraux, Discours lors de l’inauguration du Monument de la Résistance du plateau des Glières, (lire sur Wikisource).
  2. [PDF] « Label patrimoine du XXe siècle Région Rhône-Alpes », sur culturecommunication.gouv.fr, .
  3. a b c et d « Le Monument de Gilioli au Plateau des Glières », sur culture74.fr.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]