Monument à la Révolution (Mexico)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monument à la Révolution.
Monument à la Révolution
Monumento a la Revolución
Monumento a la Revolución Mexicana.jpg
Présentation
Type
Style
Architecte
Émile Bénard
Construction
Hauteur
67 m
Destination initiale
Commémoration de la révolution mexicaine
Destination actuelle
Commémoration de la révolution mexicaine
Site web
Localisation
Situation
Mexico
District fédéral
Drapeau du Mexique Mexique
Coordonnées
Localisation sur la carte du Mexique
voir sur la carte du Mexique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Mexico
voir sur la carte de Mexico
Red pog.svg

Le Monument à la Révolution (Monumento à la Revolución en espagnol) est un monument de Mexico commémorant la révolution mexicaine. Il est situé sur la place de la République, qui divise l'avenue de la Révolution entre la promenade de la Réforme et l'avenue des Insurgés. L'édifice est initialement prévu pour être le palais législatif national durant le régime de Porfirio Díaz. Considéré comme la plus haute arche triomphale du monde, il s'élève à 67 mètres de haut.

Le projet fur planifié en 1897, et le gouvernement lui alloua 5 millions de pesos. Une compétition architecturale fut organisée, remportée par le français Émile Bernard. Le choix d'un architecte français, qui proposait un édifice néoclassique, correspondait à la volonté présidentielle de montrer la place du Mexique comme nation avancée. Díaz posé la première pierre en 1910 lors du centenaire de l'indépendance. Plutôt que de la pierre locale, le projet devait utiliser du marbre de Carrare et du granit de Norvège.

Bien que Díaz fut renversé en , le nouveau président Francisco Madero continua la construction jusqu'en 1912, jusqu'à l'épuisement des fonds. La structure resta en l'état jusqu'en 1938 et fut complété sous la présidence de Lázaro Cárdenas.

Le monument sert également de mausolée pour les héros de la révolution mexicaine Pancho Villa, Francisco Madero, Plutarco Elías Calles, Venustiano Carranza et Lázaro Cárdenas. Le général révolutionnaire Emiliano Zapata n'est quant à lui pas enterré dans le monument mais à Cuautla, dans l'État de Morelos.

Le , la chanteuse américaine Britney Spears s'y produit en concert devant 100 000 personnes.