Monts Churchill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne
Cet article est une ébauche concernant la montagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Monts Churchill
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 3 240 m, Hunt Mountain
Massif Chaîne de la Reine-Alexandra
(chaîne Transantarctique)
Superficie 38 600 km2
Administration
Pays Drapeau de l'Antarctique Antarctique

Les monts Churchill sont un massif de la chaîne de la Reine-Alexandra qui culmine à Hunt Mountain, à 3 240 m d'altitude, dans la chaîne Transantarctique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Ces monts se situent dans la chaîne de la Reine-Alexandra, au même titre que les monts de la Reine-Elizabeth et les monts de la Reine-Alexandra, dans la chaîne Transantarctique. Il est situé entre les glaciers Nimrod et Byrd et entre la barrière de Ross et le plateau Antarctique.

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Les principaux sommets du massif sont les suivants[1]:

  • Hunt Mountain, 3 240 m
  • Mont Albert Markham, 3 205 m
  • Mont Field, 3 010 m

Histoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs sommets majeurs de la chaîne de montagnes, dont les monts Egerton, Field, Wharton, Albert Markham et Nares, ont été pour la première aperçus et nommés par l'expédition Discovery (1901-1904). Le massif a été cartographié en détail par l’United States Geological Survey en 1961-1962, à partir des photographies aériennes de l'U.S. Navy prises en 1960 et au moyen d'un telluromètre. Il a été nommé par l’Advisory Committee on Antarctic Names en l'honneur de Winston Churchill[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Churchill Mountains, peakbagger.com
  2. (en) USGS GNIS - Churchill Mountains