Mont Saint-Marcel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Marcel.
Mont Saint-Marcel
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 635 m
Massif Plateau des Guyanes
Coordonnées 2° 23′ 05″ nord, 53° 00′ 59″ ouest
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région et département d'outre-mer Guyane
Géologie
Roches Granite

Géolocalisation sur la carte : Guyane

(Voir situation sur carte : Guyane)
Mont Saint-Marcel

Le mont Saint-Marcel (635 m) est l'un des plus hauts sommets de Guyane française. Il est situé sur le plateau guyanais, à l'extrême sud-est du territoire, non loin de Trois Sauts et de la frontière avec le Brésil, dans la commune de Camopi[1]. Il forme un inselberg (un des rares en Guyane[1]) émergeant du massif forestier qui recouvre les monts granitiques de la haute Camopi[1], partie du parc amazonien de Guyane[1].

Il fut découvert en 1941 par le docteur Marcel Heckenroth (1912-2008), médecin lieutenant[2] des troupes coloniales, qui le baptisa de son prénom[réf. nécessaire]. Ce médecin, administrateur de la circonscription, parcourut la région pour soigner, entre 1939 et 1942, les différentes populations[3]. Il explora les sources du fleuve Oyapock lors de différentes missions scientifiques qu'il consignait dans des carnets[3], procéda à des relevés topographiques[3] et documenta et photographia les différentes populations indigènes rencontrées[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Mont Saint Marcel sur le site de la DEAL de Guyane.
  2. François Colin, Mes chemins en Guyane : La frontière - Le chemin des émerillons, Société des écrivains, (lire en ligne), p. 217
  3. a, b, c et d Marianne Pourtal Sourrieu, Plumes amérindiennes : Don Dr Marcel Heckenroth, Éditions Snoeck, , 128 p. (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]