Mohammed Al Amoudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant éthiopien
image illustrant une personnalité image illustrant saoudien
Cet article est une ébauche concernant une personnalité éthiopienne et une personnalité saoudienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mohammed Al Amoudi
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Sheikh Mohammed Hussein Ali Al-Amoudi (amharique : ሞሐመድ አልዐሙዲ, arabe : محمد حسين العمودي), né en 1946 à Dessie en Éthiopie, est un homme d'affaires éthiopien ou saoudien résidant à Djeddah. Il possède la 43e plus grande fortune mondiale en 2009 selon le magazine Forbes[1], la 61e en 2013 et la 80e en 2014[2]. En 2013, ses avoirs sont estimés à 10,4 miliards d'euros[3].

Al-Amoudi a bâti sa fortune dans la construction et l'immobilier, avant de se diversifier dans des projets de construction de raffineries (notamment en Suède et au Maroc).

Il a investi plus de deux milliards de dollars en Éthiopie depuis 1994, où il est le premier employeur privé. Il y exploite en particulier l'hôtel Sheraton d'Addis Abeba, une aciérie vers Dessie et une mine qui a produit six tonnes d'or en 2009[1]. Il a également investi dans le secteur agricole, où il prévoit d'obtenir la concession de 300 000 ha[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Forbes, 11 mars 2009.
  2. Sa page sur le site de Forbes.
  3. a et b Pierre Boisselet, «Éthiopie : l'incontournable Mohammed Al Amoudi», Jeune Afrique, 3 juin 2013.