Mohammed Al Amoudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohammed Al Amoudi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Sheikh Mohammed Hussein Ali Al-Amoudi (amharique : ሞሐመድ አልዐሙዲ, arabe : محمد حسين العمودي), né en 1946 à Dessie en Éthiopie, est un homme d'affaires éthiopien (et naturalisé saoudien) résidant à Djeddah. Il possède la 43e plus grande fortune mondiale en 2009 selon le magazine Forbes[1], la 61e en 2013 et la 80e en 2014[2]. En 2013, ses avoirs sont estimés à 10,4 miliards d'euros[3].

Al-Amoudi a bâti sa fortune dans la construction et l'immobilier, avant de se diversifier dans des projets de construction de raffineries (notamment en Suède et au Maroc).

Il a investi plus de deux milliards de dollars en Éthiopie depuis 1994, où il est le premier employeur privé. Il y exploite en particulier l'hôtel Sheraton d'Addis Abeba, une aciérie vers Dessie et une mine qui a produit six tonnes d'or en 2009[1]. Il a également investi dans le secteur agricole, où il prévoit d'obtenir la concession de 300 000 ha[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Forbes, 11 mars 2009.
  2. Sa page sur le site de Forbes.
  3. a et b Pierre Boisselet, «Éthiopie : l'incontournable Mohammed Al Amoudi», Jeune Afrique, 3 juin 2013.