Modimolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Municipalité locale de Modimolle
Modimolle Local Municipality
Situation (en rouge) de Modimolle au sein de la province du Limpopo
Situation (en rouge) de Modimolle au sein de la province du Limpopo
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Limpopo
District Waterberg
Démographie
Population 68 513 hab. (2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 24° 25′ 00″ sud, 28° 15′ 00″ est
Superficie 467 796 ha = 4 677,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Municipalité locale de Modimolle

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Municipalité locale de Modimolle

La municipalité locale de Modimolle (Modimolle Local Municipality) était une municipalité locale du district de Waterberg dans la province du Limpopo en Afrique du Sud. Son chef-lieu était la ville de Nylstroom également connue depuis 2002 sous le nom de Modimolle. En 2016, la municipalité locale de Modimolle a fusionné avec celle de Mookgophong pour former la nouvelle municipalité de Mookgophong/Modimolle.

Périmètre de la municipalité[modifier | modifier le code]

La municipalité de Modimolle comprenait la ville de Nylstroom et les villages, townships et localités de Phagameng, Vaalwater, Alma et Leseding.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2011, la municipalité comptait 68 513 d'habitants (88,12% de noirs, 10,77% de blancs), majoritairement de langue sepedi[1]. La majorité de la population résidait dans le township de Phagameng (29 803 habitants). Les blancs résidaient principalement à Nylstroom où ils représentaient 38,42% des habitants (et 53,62% des résidents du centre-ville historique[2]).

Politique[modifier | modifier le code]

Lors des élections municipales de 2011, le congrès national africain a remporté 69 % des suffrages et 13 des 18 sièges du conseil municipal devant l'Alliance démocratique (22,4 % et 4 sièges) et le front de la liberté (5,56 % et 1 siège).

Le gouvernement a procédé en 2015-2016 à un redécoupage des circonscriptions, réduisant de 21 le nombre de municipalités sud-africaines. Celle de Modimolle a notamment été supprimé pour les élections de 2016 suite à son amalgamation avec la municipalité locale de Mookgophong. À la suite des élections municipales sud-africaines de 2016, la nouvelle municipalité est remportée par une coalition regroupant l'Alliance démocratique (DA), le front de la liberté et les Economic Freedom Fighters. Marlene van Staden (DA) est alors élue maire de la nouvelle municipalité.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

  • Tsietsi Mohapi (2001-2011)
  • Kgaretja Elizabeth Lekalakala (2011-2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]