Modicon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Modicon
Création 1968
Siège social North Andover
Drapeau des États-Unis États-Unis

Modicon est une entreprise américaine de conception d'automatismes créée en 1968 et absorbée en 1996 par Schneider Electric.

Son siège historique est à North Andover, dans l'État du Massachusetts.

Modicon est l'acronyme de MOdular DIgital CONtroller

Historique[modifier | modifier le code]

1968[modifier | modifier le code]

En 1968, pour répondre à un appel d'offres de GM, Bedford Associates (entreprise basée à Bedford, Massachusetts) proposa ce qui allait devenir le premier automate programmable au monde. Cet automate, ou programmable logic controller (PLC), fut désigné 084, car il s'agissait du 84e projet de Bedford Associates. L'entreprise Modicon fut créée pour développer, fabriquer, vendre et maintenir ce nouveau produit. L'un des acteurs du projet fut Dick Morley, considéré par beaucoup comme le « père » du PLC.

1973[modifier | modifier le code]

Une version améliorée du 084 est introduit sous la référence 184. Le nombre d'employés de Modicon passe de 80 à 170, et le montant des ventes atteint 5 millions de dollars.

1975[modifier | modifier le code]

Modicon introduit le 284, le premier PLC à base de microprocesseur, et le 384, le premier PLC embarquant des algorithmes dédiés à la gestion des process industriels continus.

1977[modifier | modifier le code]

La marque Modicon est vendue à Gould Electronics.

1979[modifier | modifier le code]

Apparition du protocole de communication Modbus, le premier réseau industriel de communication, permettant aux utilisateurs d'interfacer automates et ordinateurs, via une liaison maître-esclave. La fiabilité de Modbus en a fait depuis un standard industriel.

1989[modifier | modifier le code]

La marque Modicon est vendue à AEG.

1994[modifier | modifier le code]

Lancement de la gamme Modicon Quantum.

Création de la coentreprise AEG Schneider Automation, propriétaire de la marque Modicon, mais aussi des marques Square D, April et Télémécanique.

1996[modifier | modifier le code]

Schneider Electric prend totalement le contrôle d'AEG Schneider Automation.