Modèle Kübler-Ross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le modèle Kübler-Ross, ou les cinq étapes du deuil, postule une série d'émotions ressenties par des malades en phase terminale avant leur mort. Ces cinq étapes seraient : le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation.

Le modèle a été proposé pour la première fois par la psychiatre suisse Elisabeth Kübler-Ross dans son livre de 1969 Les Derniers Instants de la vie, et était inspiré par ses travaux sur les patients en phase terminale d'une maladie[1]. Motivé par le manque de données dans les écoles médicales sur les décédés et la mort, Kübler-Ross examinait la mort et ceux qui y faisait face à l'école médicale de l'université de Chicago. Le projet de Kübler-Ross a évolué en une série de séminaires qui, avec les entretiens avec des patients et des recherches précédentes, devinrent la base de son livre. Depuis la publication de On Death and Dying, le modèle Kübler-Rossest a été accepté par le public ; cependant il ne fait pas l'unanimité parmi les chercheurs[2].

Kübler-Ross a également fait valoir que ces étapes ne sont pas nécessairement dans l'ordre indiqué ci-dessus, toutes les étapes ne sont pas non plus vécues par tous les patients, mais chaque victime en vivra toujours au moins deux. Elle déclara être passée elle-même par les deux premières phases lors des huit dernières années de sa vie.

Étapes du deuil[modifier | modifier le code]

  1. Déni (Denial). Exemple : « Ce n'est pas possible, ils ont dû se tromper. »
  2. Colère (Anger). Exemple : « Pourquoi moi et pas un autre ? Ce n'est pas juste ! »
  3. Marchandage (Bargaining). Exemple : « Laissez-moi vivre pour voir mes enfants diplômés. », « Je ferai ce que vous voudrez, faites-moi vivre quelques années de plus. »
  4. Dépression (Depression). Exemple : « Je suis si triste, pourquoi se préoccuper de quoi que ce soit ? », « Je vais mourir… Et alors ? »
  5. Acceptation (Acceptance). Exemple : « Maintenant, je suis prêt, j'attends mon dernier souffle avec sérénité. »

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]