Mimei Ogawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant japonais image illustrant la littérature pour la jeunesse
Cet article est une ébauche concernant un écrivain japonais et la littérature pour la jeunesse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ogawa.
Mimei Ogawa
Mimei Ogawa 01.jpg

Mimei Ogawa

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
Ville de Tokyo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Mimei Ogawa (小川 未明), né le 7 avril 1882 et décédé le 11 mai 1961, est un écrivain japonais.

Auteur de célèbres contes de fée, il est parfois comparé à Hans Christian Andersen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mimei Ogawa est né en 1882 à Takada (préfecture de Niigata). Il étudie la littérature anglaise à l'Université Waseda dont il est diplômé en 1905. Sa sensibilité littéraire, romantique et humaniste, ne correspond alors pas au courant dominant à l'époque, le naturalisme (dans son acception japonaise, différente de l'occidentale).

Il est par la suite l'un des premiers auteurs japonais à écrire à destination des enfants, des contes où il développe sa vision d'une nature cruelle.

Il obtient le prix Noma en 1946.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il a écrit une quarantaine de recueils entre 1907 et 1935, dont l'un des plus célèbres est Akai Rousoku to Ningyo (1921, littéralement « La sirène et les bougies rouges », traduit en anglais The Mermaid of the Northern Sea)