Mike Godwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Godwin.
Mike Godwin
Mike Godwin - VOA - September 2017-square-bluebackground.jpg
Mike Godwin en 2017.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Michael Wayne GodwinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Faculté de droit de l'université du Texas (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Michael Wayne Godwin dit Mike Godwin (né le ) est un avocat américain, connu pour avoir énoncé la loi de Godwin.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 2003 à 2005, Il a été directeur juridique de Public Knowledge, organisation non gouvernementale basée à Washington DC, concernée par la propriété intellectuelle.

Entre octobre 2005 et avril 2007, Mike Godwin a été chercheur à l’Université de Yale[1] dans le projet de la société de l’information et dans le département de la protection de la vie privée, des obligations et des droits dans le projet d'évaluation des technologies de l'information (PORTIA)[2].

Entre et [3], il est employé comme directeur juridique et coordonnateur juridique par la Wikimedia Foundation[4].

Dans un entretien avec le New York Times, il déclare avoir corrigé sa propre page sur Wikipédia en déclarant "«J'ai supprimé les informations factuellement incorrectes. Qui pourrait contester que nous étions mieux ?". Il reconnait également que "la peur de la diffamation sur Internet est très forte" ainsi que "(...) Nous allons vivre cette panique sociale pendant un petit moment"[5].

En 2019, dans un entretien au Monde, Mike Godwin déplore le « backlash » (retour de bâton) actuel contre les entreprises technologiques. Il analyse cette inquiétude lié à l'évolution de l'accés à l'information "Il y a vingt ans, la tolérance envers la multiplicité des points de vue, et même envers les informations fausses, était élevée : on pensait que, dans une société ouverte, la vérité finirait par émerger".

Il soutient "l'idée d’imposer aux intermédiaires comme Facebook ou Google des obligations fiduciaires dans la circulation des informations" afin de regagner la confiance des utilisateurs[6].

La loi de Godwin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Loi de Godwin.

Mike Godwin a énoncé en 1990 la loi qui porte son nom : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler s'approche de 1[7]. »

En 2017, suite à la Manifestation Unite the Right de 2017, il invite à désigner les néo-nazis comme tels[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Page utilisateur de Mike Godwin sur le site internet de la Wikimedia Foundation
  2. (en) « PORTIA-Education », sur https://crypto.stanford.edu (consulté le 21 février 2019)
  3. Brève Wikinews annonçant le départ de Mike Godwin de la Wikimedia Fondation
  4. (en) Annonce de Florence Devouard sur la liste de diffusion de la Wikimedia Foundation
  5. (en) « Defending Wikipedia’s Impolite Side », sur https://www.nytimes.com/, (consulté le 27 février 2019)
  6. « Mike Godwin : « L’anxiété actuelle vis-à-vis d’Internet est irrationnelle » », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 27 février 2019)
  7. Citation originale : « As a Usenet discussion grows longer, the probability of a comparison involving Nazis or Hitler approaches 1. »
  8. https://www.marianne.net/monde/charlottesville-mike-godwin-inventeur-du-point-godwin-appelle-appeler-les-nazis-par-leur-nom

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]