Mihrdat Ier d'Ibérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mithridate.
Mihrdat Ier
Titre
Roi d'Ibérie
58106
Prédécesseur Pharsman Ier
Successeur Amazap Ier
Biographie
Dynastie Artaxiades
Père Pharsman Ier
Enfant(s) Amazap Ier

Mihrdat Ier ou Mithridate Ier est un roi artaxiade d'Ibérie qui aurait régné de 58 à 106 selon la chronologie rectifiée de Cyrille Toumanoff[1].

Origine[modifier | modifier le code]

Fils cadet de Pharsman Ier, il lui succède à sa mort en 58 ap. J.-C. selon Cyrille Toumanoff.

Un roi de ce nom est connu par une inscription grecque contemporaine, datée de vers 75 ap. J.-C. et trouvée près de Mtskheta, qui indique que l'« Imperator Vespasianus Augustus, I. Titus Caesar, fils d'Augustus, et Domitianus Caesar, fils d'Augustus, ont fait ériger ce mur pour Mithridatès roi des Ibères », ce qui confirmerait qu'il est bien un contemporain des Flaviens qui régnaient dans la seconde moitié du Ier siècle[2].

L'historien géorgien Giorgi Leon Kavtaradzé[3] a émis par ailleurs l'hypothèse que « Mithridate » serait le nom dynastique de ce souverain connu des étrangers et donc des auteurs latins[4] mais qu'il serait identifiable avec ses contemporains les diarches du doublon « Armazel & Azorc » , rois de 87 à 103. Le nom ibère du roi étant « Azorki » assorti de l'épithète Armazeli, génitif géorgien signifiant « d'Armaz », royaume où serait censé régner le roi homonyme de la Chronique géorgienne[5].

Postérité[modifier | modifier le code]

Toujours selon Cyrille Toumanoff, le roi Mihrdat Ier aurait comme unique fils :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cyrille Toumanoff, Les dynasties de la Caucasie chrétienne de l'Antiquité jusqu'au XIXe siècle : Tables généalogiques et chronologiques, Rome,‎ 1990, p. 523.
  2. (en) Giorgi Leon Kavtaradzé, « Georgian Chronicles and the “raison d'être” of the Iberian Kingdom », (Caucasica II), dans Orbis Terrarum, Journal of Historical Geography of the Ancient World, no 6, 2000, Franz Steiner Verlag, Stuttgart, 2001, p. 211.
  3. (en) Giorgi Leon Kavtaradzé, op. cit., p. 177-237.
  4. Identique par ailleurs au nom de son grand-père « Mithridate l'Ibérien », le père de Pharsman selon Dion Cassius, Livre LVIII.
  5. (en) Giorgi Leon Kavtaradzé, op. cit., p. 211-212.

Bibliographie[modifier | modifier le code]