Miel de metcalfa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le miel de metcalfa tire son nom de l'insecte Metcalfa pruinosa, un Hémiptère originaire d'Amérique, qui produit un miellat récolté par les abeilles.

Aire de récolte[modifier | modifier le code]

En France, le metcalfa vit sur le pourtour méditerranéen[1].

En France, aire de récolte du miel de metcalfa

Récolte[modifier | modifier le code]

Les abeilles récoltent ce miellat entre juillet et août. Sa quantité est importante et régulière.

Couleur[modifier | modifier le code]

Le miel obtenu est de couleur chaudron à brun.

Parfum et saveur[modifier | modifier le code]

Miel très liquoreux[2], son odeur fruitée est apaisante, son goût long en bouche est acidulé.

Cristallisation[modifier | modifier le code]

Très pâteux, il met cependant longtemps à se solidifier.

Conservation[modifier | modifier le code]

Excellente

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il contient beaucoup d’oligo-éléments, à l’instar des autres miels de miellat.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Clément (dir. et rédaction et comité de direction de l’ouvrage), Yves Le Conte (rédaction), Jean-Marie Barbançon (rédaction), Paul Bonnaffé (rédaction), Catherine Reeb (rédaction), Gilles Fert (rédaction), Étienne Bruneau (rédaction), Roch Domerego (rédaction), Gilles Ratia (rédaction), Emmanuel Ekotto-Mengata (infographies), Laurent Quellet (conception graphique couverture), Sarbacane (conception graphique intérieur et mise en page), Thierry Sestier (mise en page), Anne Cantal (relecture), Philippe Gérard (relecture) et al. (ill. Isabelle Arslanian, Frédérique Bertrand, Patrick Morin, photogr. Paul Starosta), Le traité rustica de l’apiculture, Paris, Rustica éditions, (réimpr. 2009) (1re éd. 2002), 528 p., 25 cm × 21 cm, couverture cartonnée, photos et illustrations en couleurs (ISBN 978-2-8153-0157-2, OCLC 801796953, notice BnF no FRBNF42048817, présentation en ligne), partie XII, chap. 2 (« Les miels monofloraux »), p. 492
  2. Lionel Hignard et Muriel Bourges, Les abeilles : de précieux insectes en danger, Paris, éditions belin, , 37 p. (ISBN 978-2-7011-5466-4), p. 32

Voir aussi[modifier | modifier le code]