Microgoura de Choiseul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Microgoura de Choiseul

Description de cette image, également commentée ci-après

Microgoura de Choiseul (Microgoura† meeki)

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Columbiformes
Famille Columbidae

Genre

Microgoura
Rothschild, 1904

Nom binominal

Microgoura meeki
Rothschild, 1904

Statut de conservation UICN

( EX )
EX  : Éteint

Le Microgoura de Choiseul (Microgoura meeki) est une espèce présumé éteinte de pigeon, endémique de l'île de Choiseul, dans l'archipel des Salomon dans le Pacifique.

Les autochtones de l'île le nommaient kukuru-ni-lua, c'est-à-dire pigeon du sol.

Aspect[modifier | modifier le code]

Cette espèce de pigeon était une des plus remarquables au monde. Avec une longueur d'environ 30 cm, il avait la taille d'un poulet. Une crête bleu sombre au sommet de la tête le faisait ressembler aux gouras de Nouvelle-Guinée.

Extinction[modifier | modifier le code]

En 1904 six spécimens ont été tués par Albert Stewart Meek, collectionneur d'oiseaux pour Lord Walter Rothschild et envoyés au Walter Rothschild Zoological Museum à Tring. Un oeuf a aussi été recueilli.

Alors que les Rothschild étaient en difficultés financières, 5 plumages ont été vemdus à l'American Museum of Natural History à New York. Des expéditions ultérieures menées en 1927 et 1929 n'ont apreçu aucun spécimen. On suppose que le Microgoura de Choiseul a été victime non seulement de la chasse humaine, mais surtout des chats et chiens importés dans l'île.

Divers[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :