Microcar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Microcar
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 2000 : le constructeur est acheté par le Groupe Bénéteau
2008 : le constructeur est racheté par Ligier [1]
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme
Siège social Les HerbiersVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Ligier : 100 %
Activité Industrie Automobiles
Produits Automobiles sans permis
Société mère Ligier
Effectif 400 (en 2008)
Site web Voitures Microcar

Chiffre d'affaires 60 millions d' (2007)

Microcar est un constructeur français de voiture automobile sans permis en activité depuis 1980, racheté en 2008 par Ligier.

L'usine de fabrication Microcar est située à Montaigu (Vendée).

Historique[modifier | modifier le code]

Le constructeur est fondé par le constructeur de bateaux de plaisance Jeanneau[1], racheté en 1995 par le groupe Groupe Bénéteau auquel Microcar appartient de 2000 à 2008. L'entreprise devient une filiale de Ligier après avoir été cédé par le Groupe Bénéteau en 2008.

Désormais associé à Ligier automobiles, ces deux grandes marque de voiture sans permis veulent concurrencer la marque Aixam (leader du marché français et européen de la VSP) et créer pour cela le groupe Drive Planet, renommé Ligier Group en 2014.

En 2014, les marques Ligier et Microcar ont été repositionnées pour ne plus être directement concurrentes. Microcar s'est ainsi spécialisé dans les modèles d'entrée de gamme à prix raisonnable, et a intégré la marque Dué comme son modèle d'accès[2].

Le la société Microcar a fait l'objet d'une fusion. Elle est absorbée par Automobiles Ligier[3]. La société est radiée le [4]. Microcar devient une marque de Ligier.

Anciens modèles[modifier | modifier le code]

Modèles actuels[modifier | modifier le code]

  • Dué : ce modèle d'entrée de gamme est le moins cher du marché de la voiture sans permis
  • M.Go : ce modèle est le plus vendu du marché. Il se décline en des versions standard, utilitaire (Cargo) ou au look de SUV (Highland)[9]
  • M.Cross : cet utilitaire est une évolution du Flex[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Développement : une mini-usine pour une mini-voiture », L'Usine Nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Microcar Dué - Génération Sans Permis », Génération Sans Permis,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Annonce légale parue le 10 juillet 2014 dans le journal Sables Vendée
  4. « MICROCAR (BOUFFERE) Identité, radiation », sur www.societe.com (consulté le )
  5. a b c d e f g h et i « Génération Sans Permis », sur Génération Sans Permis, (consulté le )
  6. charles, « Microcar F8C 2012 », sur Génération Sans Permis, (consulté le )
  7. charles, « Microcar M8, l’anti-Chatenet… », sur Génération Sans Permis, (consulté le )
  8. Nicolas Meunier, « Microcar Flex (2014 – 2017) », sur Génération Sans Permis, (consulté le )
  9. « Microcar M.Go II - Génération Sans Permis », Génération Sans Permis,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Microcar M.Cross, pour répondre aux normes - Génération Sans Permis », Génération Sans Permis,‎ (lire en ligne, consulté le )