Michèle Gavazzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michèle Gavazzi
Description de cette image, également commentée ci-après
Michèle Gavazzi en 2009
Naissance (46 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Série Nessy Names

Michèle Gavazzi, née le à Montevideo en Uruguay, est une écrivaine québécoise de littérature jeunesse, vivant dans la région de l'Outaouais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michèle Gavazzi naît le 19 janvier 1973 à Montevideo, Uruguay. Un an plus tard, sa famille déménage en Italie, pays d'origine de son père, avant de déménager à nouveau pour s'installer au Québec en 1976. Elle y grandit et, sous l’insistance de ses parents, étudie les sciences pures au Cégep de l'Outaouais[1], puis obtient un baccalauréat ès arts en langues et littératures modernes à l'Université d'Ottawa en 1998. C'est grâce à ses enfants qu'elle commence à écrire, en 2005, car elle veut leur montrer un différent genre de roman[1],[2].

Prix[modifier | modifier le code]

Michèle Gavazzi gagne le prix Jeunesse des univers parallèles en 2008 pour son roman Nessy Names. La Malédiction des Tiens[3],[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Nessy Names[modifier | modifier le code]

  1. La Malédiction de Tiens, Porte-bonheur, 2006
  2. La Terre sans mal, Porte-bonheur, 2007
  3. Le Pachakuti, Porte-bonheur, 2007

Série Eva, elfe des eaux[modifier | modifier le code]

  1. L'Héritage d'Isabella, Porte-bonheur, 2008
  2. Le Plan de Ka'al, Porte-bonheur, 2008
  3. Le Fils de Gaëlle, Porte-bonheur, 2008

Série Iris[modifier | modifier le code]

  1. La Prophétie de la tisserande, Porte-bonheur, 2009
  2. Les Artisans de vie, Porte-bonheur, 2009
  3. La Prison du Chaos, Porte-bonheur, 2009

Série Aria[modifier | modifier le code]

  1. La Cigüe, Porte-bonheur, 2010
  2. Les Apôtres de Frank, Porte-bonheur, 2010
  3. Immortalité, Porte-bonheur, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Valérie Lessard, « D'un univers à l'autre », Le Droit, 16 mai 2009, p. A2.
  2. Marie-Ève Bouchard, « Michèle Gavazzi a allumé le feu de l'écriture en elle... », La Revue du samedi (Gatineau), Vol. 50, no 22, 22 novembre 2008, p. CAHB1.
  3. « Michèle Gavazzi remporte le Prix jeunesse des univers parallèles »; Le Devoir; 19 avril 2008.
  4. « Biographie des lauréats », Passeport pour l'imaginaire, consulté le 13 novembre 2016.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Ève Bouchard, « Michèle Gavazzi a allumé le feu de l'écriture en elle... », La Revue du samedi (Gatineau), Vol. 50, no 22, 22 novembre 2008, p. CAHB1.
  • Valérie Lessard, « D'un univers à l'autre », Le Droit, 16 mai 2009, p. A2.
  • Chloé Varin, « Iris - La Prophétie de la tisserande » Le Journal de Montréal, 24 août 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]