Metin Eloğlu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Metin Eloğlu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
IstanbulVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Şiir Eloğlu (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Metin Eloğlu, né le et mort le , est un poète et peintre turc.

Il utilisait différents pseudonymes parmi lesquels Mehmet Metin, Mehmet Emin, Ali Haziranlı, Etem Olgunil, Nil Meteoğlu et Nil Etemoğlu.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Metin Eloğlu est l'auteur d'une douzaine de recueils de poésie[1].

  • Düdüklü Tencere (1951) (Cocotte-minute[1])
  • Sultan Palamut (1957) (Le thon Sultan[1])
  • Odun (1959)
  • Horozdan Korkan Oğlan (1961) (Le garçon qui avait peur du coq[1])
  • Türkiye’nin Adresi (1965) (L'Adresse de la Turquie[1])
  • Ayşemayşe (1968)
  • Dizin (1971) (L'Index[1]), pour lequel il reçoit le prix de poésie TDK
  • Yumuşak G (1975)
  • Rüzgâr Ekmek (1978)
  • Hep (1982) (Toujours[1])
  • Yine (1982) (Encore[1]), réédition de précédentes œuvres
  • Şiirce, (1982), réédition de précédentes œuvres
  • Ay Parçası (1983)
  • Önce Kadınlar (1984) (Cette solitude est mienne[1])

Notes et références[modifier | modifier le code]