Me N Ma Girls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Me N Ma Girls est un girl group birman[1],[2]. Le groupe a été créé en 2010 par la danseuse australienne Nicole May[3] en passant des petites annonces à la radio et dans les journaux[4]. Inspiré par les Spice Girls, le groupe doit négocier avec la censure la manière dont les filles chantent, s'habillent et ce qu'elles font[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe, fondé par Ah Moon, Htike Htike, Wai Hnin, Cha Cha, Kimmy, c'est séparé en 2014[6]. Hitke Hitke et Cha Cha se séparaient.

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2010 Year of the Tiger
  • 2012 MinGaLarPar

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2013 Girl Strong, avec le label américain Power House Music à Los Angeles[6]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Myanmar's Pioneering Girl Group », sur The Daily Beast, .
  2. (en) Sophie Song, « In Myanmar, Korean Pop Culture Helps Hyundai Sell Cars », International Business Times,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Myanmar’s First Girl Band Pushes Limits of Censors, and Parents », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Nuam Bawi, « After name dispute, new album for Me N Ma Girls », The Myanmar Times,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Girl-band tests Myanmar limits », Al Jazeera, (consulté le 8 janvier 2012)
  6. a et b (en) Nyein Nyein, « After Split, Me N Ma Girls Continue With US-Recorded Album », The Irrawaddy,