Maximilien de Meuron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maximilien de Meuron, né le 7 septembre 1785 à Corcelles-près-Concise et mort à Neuchâtel le 27 février 1868, est un artiste-peintre suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maximilien de Meuron naît au château de Corcelles (canton de Vaud) en 1785. Il vient d‛une famille noble. Il étudie le droit à Berlin. Il se consacre ensuite à la peinture de paysages. Il se forme à Paris et en Italie. Il fait des esquisses en plein air et réalise le tableau final dans son atelier[1].

Il a siégé au Grand Conseil du canton de Neuchâtel et a contribué au développement artistique de la ville. Il a fondé la Société des Amis des Arts.

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

Les Archives de l'Etat de Neuchâtel conservent un fonds d'archives, consultable, contenant des milliers de documents principalement de la correspondance. Ces archives de famille, sont divisées en rubrique selon le prénom des personnages. Du personnage central, Maximilien de Meuron (1785 - 1868), artiste peintre, il y a un nombre considérable de correspondance échangée (entre autre Léopold Robert, Karl Girardet, Jean-Frédéric Ostervald). Il en va de même pour son fils Albert de Meuron (1823 - 1897), en relations épistolaires avec beaucoup de peintres (par ex. Albert Anker, Auguste Bachelin, Karl Girardet) et d'artistes. Ces documents renseignent abondamment sur la vie intellectuelle et artistique à Neuchâtel et sur la famille de Meuron. L'inventaire de ce fonds est consultable en ligne [2].

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

  • Der Große Eiger, von der Wengernalp aus gesehen
  • L'île de Saint-Pierre, 1825.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :