Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée d'art et d'histoire.
Musée d'art et d'histoire
Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel 2.jpg

Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.

Informations générales
Site web
Bâtiment
Protection
Bien culturel suisse d'importance nationale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Esplanade Léopold-Robert 1, CH-2000 Neuchâtel
Coordonnées
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

Le musée d'art et d'histoire de Neuchâtel est un musée des beaux-arts situé en Suisse. Il se trouve dans un bâtiment construit en 1881-1887 par Léo Châtelain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Le bâtiment a été conçu par l'architecte Léo Châtelain et bâti en 1881-1887[1]. De style néo-Renaissance française, il est inauguré en septembre 1884 sous le nom de «Musée de peinture». Il abrite les collections de tableaux de la ville de Neuchâtel, puis dès 1885, les collections historiques, archéologiques et ethnographiques (jusqu'en 1904 pour la collection ethnographique et 1952 pour celle des objets archéologiques)[2],[3].

La cage d'escalier, particulièrement imposante, a été décorée en 1886-1893 de peintures monumentales dues à Léo-Paul Robert illustrant Neuchâtel ou la vie intellectuelle, La Chaux-de-Fonds ou L'industrie, Le Val-de-Ruz ou L'agriculture. L'artiste est aidé du peintre verrier Clément Heaton, à qui l'on doit les décors cloisonnés et les vitraux, [4].

Des annexes conçues par l'architecte François Wavre seront ajoutées l'une à l'ouest en 1952, et l'autre à l'est en 1953.

En 1972, le musée change de nom et prend le nom actuel. Le 5 février 1973, le Conseil de la ville décide d'un crédit de rénovation de 2,2 millions de francs. Le toit au-dessus du corps central sera modifié en coupole dès 1977, la verrière sera également refaite à cette époque[5]. La réfection du musée sera terminée en 1980, pour un coût de près de 3,7 millions de francs[6].

De nouveaux travaux sur les verrières, l'isolation thermique, le plancher et l'acoustique ainsi que la réfection de l'ensemble des salles du premier étage ont été entrepris en 2003-2005[7].

Musée d'art et d'histoire de Neuchâte

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée d'art et d'histoire offre à ses visiteurs plus de vingt salles d’expositions permanentes ou temporaires et présente des collections d’art neuchâtelois, suisse et français dont les automates Jaquet-Droz, trois androïdes datant du XVIIIe siècle.

Des maquettes historiques de la ville de Neuchâtel de l'an mil à ce jour sont exposées de manière permanente aux « Galeries de l'histoire », antenne du musée d'art et d'histoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide artistique de la Suisse : Jura, Jura bernois, Neuchâtel, Vaud, Genève, vol. 4a, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 642 p. (ISBN 978-3-906131-98-6), p. 160-161.
  2. Neuchâtel … il y a 100 ans, Jürg Schetty, 1994
  3. Neuchâtel, l'esprit - la pierre - l'histoire, Jelmini, 1994
  4. Dora Sagardoyburu, « Valorisation de la cage d'escalier au Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel. Les enjeux de la médiation numérique », A+A Art + Architecture en Suisse, no 4,‎ , p. 54-63 (ISSN 1421-086X).
  5. L'Express de Neuchâtel, 19 février 1977.
  6. L'Express de Neuchâtel, 24 juin 1998.
  7. L'Express de Neuchâtel, 21 janvier 2005.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :