Maxime Payen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maxime Payen

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (28 ans)
Taille 1,93 m (6 4)
Poste Ailier, arrière, centre
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
RC Maurepas Élancourt
RC Massy
Stade toulousain
SC Albi
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2013
2013-2015
2017-
Stade toulousain
SC Albi
UA Gaillac
1 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b



2012
Drapeau : France France -17
Drapeau : France France -18
Drapeau : France France -19
Drapeau : France France -20



2 (0)[1]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 18 mai 2020.

Maxime Payen, né le , est un joueur français de rugby à XV.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Son père, Christian Payen, ancien joueur de rugby à XV devenu entraîneur, créé en 1982[2] le Rugby Club Maurepas Élancourt (RC Maurepas Élancourt)[3] qui devient par la suite le Saint-Quentin-en-Yvelines rugby (SQY rugby)[4],[5]. Il a trois frères : Guillaume, Thomas et Clément[6].

Débuts[modifier | modifier le code]

Maxime Payen vit avec ses parents et ses trois frères à Élancourt. Il commence le rugby à XV au Rugby Club Maurepas Élancourt, mais il se lasse très rapidement et décide de se mettre à l'athlétisme. Il prend une licence à l'Entente athlétique Saint-Quentin-en-Yvelines (EASQY) et devient champion de France cadet du poids (18,18 m), du disque (50,28 m), et est aussi capable de bondir à 7,15 m en longueur[6].

Au bout de quelques années, il arrive à saturation et il rejoint le RC Massy en cadets deuxième année[3]. La FFR officialise son entrée au pôle France de Marcoussis pour la saison 2009-2010 (promotion Jacques Fouroux) et le surclasse d'un an[6].

Il quitte la maison familiale à 17 ans et intègre le centre de formation du Stade toulousain[7],[8],[9] où il fait ses gammes en crabos avant de basculer en espoir[3].

Yannick Nyanga est son parrain lors de l'édition 2009 des Étoiles du Sport.

Il est sélectionné en équipe de France de rugby à XV des moins de 17 ans, moins de 18 ans, moins de 19 ans et moins de 20 ans[10].

En 2013, il quitte le Stade toulousain[11] et signe son premier contrat professionnel avec le SC Albi pour deux ans[10],[12],[13],[14],[15],[16].

En 2015, il s'engage avec l'UA Gaillac[17],[18] mais il ne vient jouer qu'en 2017[19],[20],[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Payen Maxime », sur www.itsrugby.fr (consulté le 18 mai 2020).
  2. Un savoir-faire exemplaire, Le Parisien, 27 avril 2007.
  3. a b et c Toulouse. Stade Toulousain. Payen : itinéraire d'un surdoué, La Dépêche du Midi, 30 mars 2012.
  4. Le RCME devient le SQY RUGBY, orangetnoir.canalblog.com, 1er septembre 2010.
  5. Qui sommes-nous ?, sqyrugby.fr, 30 août 2016.
  6. a b et c Maxime Payen, l'homme pressé, Le Parisien, 30 juin 2009.
  7. Le Centre de formation en commando, archives.stadetoulousain.fr, 15 septembre 2009.
  8. La formation sportive, archives.stadetoulousain.fr.
  9. Maxime Payen, archives.stadetoulousain.fr.
  10. a et b Albi. Maxime Payen à la relance, La Dépêche du Midi, 11 juillet 2013.
  11. Stade Toulousain : Payen s'en va, France Bleu, 9 mai 2013.
  12. Les recrues pour la nouvelle saison !, sporting.club.albi.free.fr, 20 avril 2013.
  13. Les recrues pour la nouvelle saison !, sporting.club.albi.free.fr, 10 juin 2013.
  14. Sporting Club Albigeois 2013-2014, sporting.club.albi.free.fr.
  15. La présentation des joueurs aux Supporters Albigeois !, sporting.club.albi.free.fr, 3 juillet 2014.
  16. L'équipe Pro D2, sporting.club.albi.free.fr.
  17. Les transferts, uagrugby.com.
  18. Gaillac : L’UAGR annonce ses recrues, tarnactu.fr, 27 juillet 2015.
  19. Assemblée Générale, uagrugby.com.
  20. TRAIL DE GRÉSIGNE, runningmag.fr, 25 juin 2017.
  21. Gaillac. L'UAG entamera la saison avec des absents de marque, La Dépêche du Midi, 25 août 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]