Mauritz Stiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stiller.
Mauritz Stiller
Description de cette image, également commentée ci-après
Greta Garbo en compagnie de Mauritz Stiller (1925) en route pour les États-Unis.
Naissance
Helsingfors
Grand-duché de Finlande
Nationalité Drapeau de la Suède Suédois
Décès (à 45 ans)
Stockholm
Suède
Profession Réalisateur
Films notables Le Trésor d'Arne
Vers le bonheur
À travers les rapides
La Légende de Gösta Berling

Mauritz Stiller, né Moshé Stiller, est un réalisateur, scénariste et acteur suédois, d'origine juive, né le à Helsingfors (grand-duché de Finlande, Empire russe), décédé le à Stockholm (Suède).


Biographie[modifier | modifier le code]

Né Moshé Stiller dans une famille juive ashkénaze parlant le yiddish et ayant vécu dans la partie polonaise de l'Empire russe, puis en Russie et enfin à Helsingfors, capitale du grand-duché de Finlande (intégré depuis 1809 à l'Empire russe), il perd sa mère qui se suicide lorsqu'il a quatre ans. Il débute dans le théâtre à l'âge de 16 ans à Helsingfors, puis à Åbo ; mais Stiller fuit le service militaire, une nouvelle législation de Nicolas II ayant rendu celui-ci obligatoire pour les jeunes gens juifs du grand-duché, alors qu'ils n'y étaient pas soumis auparavant en tant que population allogène. Il émigre donc en Suède, le suédois, étant la langue de la population éduquée et de celle des villes, dans le grand-duché.

Charles Magnusson l'engage comme acteur de cinéma et réalisateur en 1912 à la Svenska Biograph en même temps que Victor Sjöström. En 1921, il devient sujet suédois.

Il fut le découvreur de Greta Garbo. Il la repéra à l'Académie royale d'art dramatique de Stockholm — le Dramaten —, lui enseigna les techniques cinématographiques et lui confia en 1924 un rôle majeur dans son film La Légende de Gösta Berling (Gösta Berlings saga), d'après Selma Lagerlöf. C'est à cette occasion qu'il changea son nom en Greta Garbo. Le film fut un échec, mais Greta Garbo fut remarquée par le réalisateur allemand Georg Wilhelm Pabst avec qui elle tourna en 1925 La Rue sans joie.

Mauritz Stiller, appelé par Louis B. Mayer aux États-Unis pour travailler pour la MGM, insista pour que Garbo l'accompagne et qu'on lui donne un contrat. Elle le suivit à Hollywood, mais sa gloire rapide les sépara. Stiller fut licencié par la MGM en 1928 et retourna en Suède où il mourut d'une pleurésie peu de temps après. Stiller menait une vie d'homosexuel, discrètement à cause de sa carrière hollywoodienne.

Hommage[modifier | modifier le code]

Une rétrospective lui est consacrée à la Cinémathèque française en 2017[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]