Matthias Klostermayr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Matthias Klostermayr avec Thyras, son Bullenbeisser, à Kissing, en Bavière

Matthias (ou Matthäus) Klostermayr ou Klostermayer est un bandit allemand né le à Kissing, près d'Augsbourg, exécuté le à Dillingen. Il est aussi appelé der bayerische Hiasl (Hiasl bavarois, cela veut dire « petit Matthias bavarois »).

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Eric Hobsbawm, le seul cas patent de banditisme social dans l’Allemagne du XVIIIe siècle est celui de Klostermayr et de sa bande. « Parce que sa spécialité était le braconnage, une activité que les paysans ont toujours considérée comme légitime, on l'admirait et on l'aidait. Il mena un combat personnel, à visage découvert et en public, contre les chasseurs, les garde-chasse, les représentants de la loi et de l'autorité publique, et il avait la réputation de ne détrousser que les « ennemis » en question. Lorsqu’il attaqua et mit à sac en plein jour l’office public (Amtshaus) à Täfertingen, près d'Augsbourg, il considéra que son raid constituait un « acte légitime » et les paysans ne manquèrent pas de partager son avis. » [1]

Exécution de Matthias Klostermayr

Parc d'aventure[modifier | modifier le code]

Le Hiasl-Erlebniswelt, parc d'aventures situé aux environs du château Mergenthau, à un kilomètre au nord de Kissing), fait revivre le mythe de ce Robin des Bois allemand[2].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. E. J. Hobsbawm. Les Bandits
  2. Schloss Mergenthau (de).