Matthias Klostermayr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Statue de Matthias Klostermayr avec Thyras, son Bullenbeisser, à Kissing, en Bavière

Matthias (ou Matthäus) Klostermayr ou Klostermayer est un bandit allemand né le à Kissing, près d'Augsbourg, exécuté le à Dillingen. Il est aussi appelé der bayerische Hiasl (Hiasl bavarois, cela veut dire « petit Matthias bavarois »).

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Eric Hobsbawm, le seul cas patent de banditisme social dans l’Allemagne du XVIIIe siècle est celui de Klostermayr et de sa bande. « Parce que sa spécialité était le braconnage, une activité que les paysans ont toujours considérée comme légitime, on l'admirait et on l'aidait. Il mena un combat personnel, à visage découvert et en public, contre les chasseurs, les garde-chasse, les représentants de la loi et de l'autorité publique, et il avait la réputation de ne détrousser que les « ennemis » en question. Lorsqu’il attaqua et mit à sac en plein jour l’office public (Amtshaus) à Täfertingen, près d'Augsbourg, il considéra que son raid constituait un « acte légitime » et les paysans ne manquèrent pas de partager son avis. » [1]

Exécution de Matthias Klostermayr

Parc d'aventure[modifier | modifier le code]

Le Hiasl-Erlebniswelt, parc d'aventures situé aux environs du château Mergenthau, à un kilomètre au nord de Kissing), fait revivre le mythe de ce Robin des Bois allemand[2].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. E. J. Hobsbawm. Les Bandits
  2. Schloss Mergenthau (de).