Massacre de Carandiru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le massacre de Carandiru s'est produit le au pénitencier de Carandiru à São Paulo au Brésil. L’événement est considéré comme une violation majeure des droits de l’homme au Brésil. 111 prisonniers furent tués à la suite d’une rébellion[1].

Conséquences du massacre[modifier | modifier le code]

Le colonel Ubiratan Guimarães, qui avait commandé l’opération, fut d’abord condamné à 632 années de prison pour sa gestion de la situation. Mais le , la cour de Justice accepta son argument disant qu’il suivait des ordres. Le colonel fut assassiné en [2].

La prison fut détruite en 2002.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Sorti en 2002, le film Carandiru est inspiré de cet événement.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]