Mary Ruefle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mary Ruefle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Distinctions

Mary Ruefle, née en 1952 dans la banlieue de Pittsburgh en Pennsylvanie[1] , est une femme de lettres, une essayiste[2] et une poète américaine. Elle est l'auteur de onze recueils de poésie.

Plusieurs de ses écrits sont parus dans des revues littéraires américaines, dont The American Poetry Review, Verse Daily, The Believer, Harper's Magazine ou The Kenyon Review. Ses poèmes sont également parus dans plusieurs anthologies, dont les ouvrages Best American Poetry, Great American Prose Poems (2003), American Alphabets: 25 Contemporary Poets (2006) et The Next American Essay (2002).

Publications[modifier | modifier le code]

Recueils de poésie[modifier | modifier le code]

  • Trances of the Blast, éd. Wave Books, 2013,
  • Selected Poems, éd. Wave Books, 2010,
  • Indeed I Was Pleased with the World, éd. Carnegie-Mellon University Press, 2007,
  • A Little White Shadow, éd. Wave Books, 2006,
  • Tristimania éd. Carnegie-Mellon University Press, 2004,
  • Apparition Hill, éd. CavanKerry Press , 2002,
  • Among the Musk Ox People, éd. Carnegie-Mellon University Press, 2002,
  • Post Meridian, éd. Carnegie-Mellon University Press, 2000,
  • Cold Pluto, éd. Carnegie-Mellon University Press, 1996
  • The Adamant, éd. University of Iowa Press, 1989,
  • Memling's Veil , éd. University of Alabama Press ,1982,
  • Life Without Speaking, éd. University of Alabama Press, 1987.

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • My Private Property, éd. Wave Books, 2016,
  • The Most of It, éd. Wave Books, 2008.

Essais[modifier | modifier le code]

  • Madness, Rack, and Honey éd. Wave Books, 2012.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mary Ruefle, « Mary Ruefle », sur Mary Ruefle, (consulté le 5 novembre 2017)
  2. (en) « Mary Ruefle », sur Poetry Foundation, (consulté le 5 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]