Mark Pritchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pritchard.
Ne doit pas être confondu avec Mark Pritchard (homme politique).
Harmonic 313
Description de cette image, également commentée ci-après
Mark Pritchard en 2009.
Informations générales
Surnom Troubleman, Link, N.Y. Connection
Nom de naissance Mark Pritchard
Naissance (48 ans)
Crewkerne (Somerset)
Genre musical ambient, hip-hop, dubstep, musique électronique
Labels Warp Records

Harmonic 313, de son vrai nom Mark Pritchard, est un artiste et DJ australien signé sur Warp Records. Le genre de musique qu'il produit et mixe tourne autour du hip-hop, du dubstep et de l'ambient.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son parcours débute aux côtés de Tom Middleton – au sein du projet Global Communication, anciennement nommé Jedi Knights – avec qui il produit 76:14, sorti en 1994, salué par la critique. Il intègre pendant plusieurs années différents projets, tels que Reload et Use of Weapons, et revêt de nombreux alias, comme Link, Troubleman ou encore N.Y. Connection. Il choisit le nom de scène « Harmonic 313 » afin de se détacher du duo Harmonic 33 au sein duquel, accompagné de Dave Brinkworth, il évoluait depuis 1998. Sa première sortie sous ce pseudonyme date du  : c'est le maxi EP1. Suit un second maxi, intitulé Dirtbox, sorti le , puis le premier album : When Machines Exceed Human Intelligence, le .

En 2011, il remixe une chanson de Radiohead, Bloom, issue de l'album The King of Limbs. Deux versions sont disponibles : la première sous son nom Harmonic 313, la deuxième sous son propre patronyme.

Il constitue également, avec Steve Spacek, le projet Africa Hitech (en), actif depuis 2007.

En juin 2013, Mark Pritchard décide d'arrêter d'utiliser ses multiples noms de scènes (dont Harmonic 313) pour sortir ses musiques sous son nom de naissance.[1]

En 2016 il sort son album le plus ambicieux : Under The Sun. Cet album contient de nombreuses collaborations : le musicien Bibio, la chanteuse folk Linda Perhacs, le rappeur Beans et le chanteur de Radiohead, Thom Yorke. Dans une interview publiée en avril 2016, Pritchard dit avoir travaillé sur plusieurs morceaux avec Yorke.[2] A ce jour seulement le morceau Beautiful People a été publié. Les visuels de l'album sont réalisés par l'artiste australien Jonathan Zawada qui a également réalisé la vidéo du premier single de l'album "Sad Arlon".

Après Under The Sun, Pritchard sort Under The Sun (Expanded Vol.1) qui regroupe des morceaux inédits qui n'ont pas été gardés sur l'album et des nouvelles versions de morceaux de l'album.[3]

En mars 2018 sort The Four Worlds qui est dans la continuité de Under The Sun. Il contient des collaborations avec l'écrivain et artiste Gregory Whitehead (en), et la chanteuse The Space Lady (en). Les visuels et vidéos qui accompagnent l'album sont également de Zawada.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que Harmonic 313[4][modifier | modifier le code]

En tant que Mark Pritchard[5][modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Mark Pritchard to retire all aliases; working on "expansive" Warp album under his own name », sur FACT Magazine: Music News, New Music., (consulté le 6 janvier 2019)
  2. (en-US) Gary Ryan, « Producer Mark Pritchard Reveals All About Thom Yorke Collaboration », sur NME, (consulté le 6 janvier 2019)
  3. (en) Bleep, Mark Pritchard - Under The Sun (Expanded Vol. 1). Vinyl LP. Bleep. (lire en ligne)
  4. (en) « WARP | Releases Harmonic 313 », sur WARP Records (consulté le 6 janvier 2019)
  5. (en) « WARP | Releases Mark Pritchard », sur WARP Records (consulté le 6 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]