Marion Aubrée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marion Aubrée
Naissance
Nantes, Drapeau de la France France
Activité principale
Anthropologue
Auteur
Langue d’écriture français, portugais

Marion Aubrée est une anthropologue française, enseignante, chercheur et auteur de publications internationales relatives aux sociétés contemporaines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de droit, Marion Aubrée fait des séjours linguistiques en Italie, en Espagne et en Angleterre. De retour à Paris, elle travaille comme attachée de direction chez Cointreau, en tant que chargée de la défense de la marque. Dans le même temps, elle entreprend des études en Littérature et Civilisation Hispanique (Nanterre-Paris X puis Censier-Paris III). Son sujet de maîtrise, qu'elle développe à la suite d'un séjour au Chili puis en Argentine, porte sur « La vision de l'indien dans la littérature argentine du XIXe siècle » . Elle s'inscrit également en maîtrise d'ethnologie à Jussieu-Paris VII où professaient, à l'époque, entre autres, Louis Dumont, Michel de Certeau, Jean Arlaud et Robert Jaulin. À l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), elle devient assistante de recherche auprès Pr. George Devereux, savant ethnologue et psychanalyste. À la suite de voyages au Brésil, elle y observe l'importance de l'élément religieux dans la structuration des identités et décide de travailler dans ce domaine. En 1985, Marion Aubrée obtient son doctorat en ethnologie, anthropologie et sciences des religions et intègre, en tant que chercheur, le tout nouveau Centre de Recherche sur le Brésil Contemporain (CRBC/EHESS). Après plusieurs séjours de recherche et d'enseignement au Brésil et au Mexique, elle est acceptée au Centre d'Études Interdisciplinaires des Faits Religieux (CEIFR/EHESS), comme chercheur associée en 1998. Entre 1985 et 1995 elle a, en outre, été enseignante vacataire (Anthropologie des Sociétés latino-américaines) à la Faculté d'Anthropologie et de Sociologie de l'Université LYON-II. Récemment elle a participé au comité scientifique de pilotage pour la composition du Dictionnaire des faits religieux, publié aux Presses universitaires de France en 2010, auquel elle a elle-même contribué à travers quatre notices.

Elle est membre du bureau de l'Association française des anthropologues[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • La Table, le Livre et les Esprits - Naissance, évolution et actualité du mouvement social spirite, entre France et Brésil, (en collaboration avec F. Laplantine), Paris, éd. J.C. Lattès, 1990.
  • Traduction portugaise : A Mesa, o Livro e os Espiritos - Genese, evolução e atualidade do movimento social espirita, entre França e Brasil, éd. EDUFAL, Maceió, 2009.
  • Iemanjá, la sirène aux étoiles, (en collaboration avec la journaliste I. Boudet), Paris, éd. Larousse, coll. Dieux, Mythes et Héros, 2009.

Autres publications[modifier | modifier le code]

Préfaces[modifier | modifier le code]

  • Préface de « Orthodoxie, hétérodoxie et mysticisme », dans Cahiers du Brésil Contemporain, no 35/36, éd. M.S.H., Paris, décembre 1998.
  • Préface de « Chrétiens d’Amérique Latine : l’enjeu du politique », dans Histoire et Sociétés de l’Amérique Latine, 1999.
  • Présentation de « Les villes et ceux qui les disent histoires, mémoires, regards », dans Cahiers du Brésil Contemporain, no 38/39, éd. M.S.H., Paris, décembre 1999.
  • Introduction (avec Erwan Dianteill) de « Misères et Splendeurs de l’afro-américanisme », dans Archives des Sciences Sociales des Religions, no 117, Paris, janvier-mars 2002.
  • Présentation du dossier: « Croyances : avatars du religieux en Asie et en Amérique latine », dans Revue Tiers Monde, no 173, janvier/mars 2003,
  • Préface du livre de A. Wellington de Oliveira Jr. : GLOSSOLALIA - Voz e poesia, ed. FAPESP/EDUC, São Paulo, 2004.

Articles[modifier | modifier le code]

  • « La nouvelle dynamique du spiritisme kardéciste », Ethnologie Française, XXX, 2000, no 4, p. 591-599.
  • « L’apport africain dans la culture nationale brésilienne contemporaine », Hérodote, no 98, 3e trim. 2000, pp. 148–160.
  • « La diffusion du pentecôtisme brésilien en France et en Europe : le cas de l’IURD », (in) C. Lerat et B. Rigal-Cellard (dir.) : Les mutations transatlantiques des religions, P.U.B., Bordeaux, 2000, p. 149-157.
  • « Dynamiques comparées de l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu au Brésil et à l’étranger », (in) J.P. Bastian, F. Champion et K. Rousselet (sous la direction de) : La globalisation du religieux, éd. L’Harmattan, Paris, 2000, p. 113-124.
  • « Panorama des religions au Brésil », Historiens et Géographes, no 372, sept.-oct. 2000, p. 173-181.
  • « Les maladies nerveuses et leurs thérapeutiques populaires au Brésil », Nouveaux Brésils fin de siècle, Caravelle, no 75, Toulouse, 2000, p. 49-60.
  • « A visão da mulher no imaginário pentecostal », Antropolítica. Revista Contemporânea de Antropologia e Ciência Política, . Niterói, EDUFF, 2º semestre 2000, vol. 9, p. 119-131.
  • « Sectes et transformations religieuses au Brésil » (in) J.P. Bastian (org.) : Amérique latine –Europe latine, la modernité religieuse en perspective comparée, éd. Karthala, Paris, 2001, p. 213-223.
  • « La religion : confluent de la mémoire individuelle et de la mémoire collective », (in) J.B.Martin (org.) : Usages sociaux de la mémoire et de l’imaginaire en France et au Brésil, Presses Universitaires de Lyon, 2001, p. 139-148.
  • « Les initiés afro-brésiliens : gardiens de quel secret ? », Sigila no 9, printemps-été 2002, p. 41-53.
  • « Le Cercle Dieu et Vérité - Un mouvement panthéïste entre les populations d’origine africaine de Recife », Archives des Sciences Sociales des religions, no 117, Paris, janvier-mars 2002, p. 81-99.
  • « Conflictos entre el discurso cristiano universalizante y el campo religioso fragmentador » (in) livre collectif : Religión y Postmodernidad – Las recientes alteraciones del campo religioso, éd. Abya-Yala, Quito, 2002, p. 49-56.
  • « Az afrikai hatásnapjaink nemzeti brazil kultúrájában », REPL IKA, no 47-48, juin 2002, p. 77-86. (il s'agit de la traduction en hongrois du texte sur l'apport africain dans la culture brésilienne paru dans Hérodote en l’An 2000.)
  • « Jésus, l’Esprit-Saint et la couleur des fidèles », (in) M. Agier (org.) : Les mots du discours afro-brésilien en débat, Cahiers du Brésil Contemporain, no 49-50, 2002, p. 125-134.
  • « La force du Saint-Esprit au service de la mondialisation », (in) M. Aubrée (org.) Dossier Religions : “ Croyances : avatars du religieux en Asie et en Amérique latine ”, Revue TIERS-MONDE, no 173, janvier/mars 2003, p. 65-80.
  • « Un pentecôtisme d’origine brésilienne entre les populations immigrées d’Europe de l’Ouest », (in) Anthropologie et Sociétés, vol. 27, no 1, Québec, 2003, p. 65-84.
  • « France », (in) A. Corten, J.P. Dozon et A..P.Oro (dir.) : Les nouveaux conquérants de la foi - l'Église Univerlle du Royaume de Dieu - Brésil, éd. Khartala, Paris, 2003, p. 159-164.
  • « A Igreja Universal na França », (in) A. Corten, J.P. Dozon et A.P. Oro (dir.) : Igreja Universal do Reino de Deus - Os novos conquistadores da fé, éd. Paulinas, São Paulo, 2003,, p. 189-196.
  • « Oscilaciones del género en el imaginario colectivo de los cultos afro-brasileños » (in) Enciclopedia Internacional de las Religiones, vol. “Religión y Género ” S. Marcos (org.), ed. Trotta, Madrid, 2003, p. 293-317.
  • « Quel rapport à l’ethnicité pour les filiales européennes de l’E.U.R.D. ? » (in) J.P. Bastian (éd.) : La recomposition des protestantismes en Europe latine - entre émotion et tradition, éd. Labor et Fides, Genève, 2004, p. 299-314.
  • « Religião e violência numa perspectiva transcultural e transnacional – As violências multiples do religioso », (in) M. S. Pereira et Santos, L. de A. (orgs.) : Religião e Violência em tempos de globalização, éd. Paulinas, São Paulo, 2004, p. 173-195.
  • « Identidades colectivas en la Costa Chica : de lo étnico y lo religioso », Memoria - Segunda reunión anual del proyecto (8/11 novembre 2003, Bogotá), Documentos, no 2, IRD/CIESAS, Mexico, 2004, p. 107-116.
  • « France/Brésil : les va-et-vients de la socio-anthropologie des religions » (in) Carlos B. Martins (org.) : Dialogues entre le Brésil et la France – Formation et Coopération Académique, Ministère de l’Education, Brasilia, 2005, p. 475-484. Publié conjointement en portugais sous le titre “França/Brasil : as idas e voltas da socio- antropologia das religiões”, p. 471-480.
  • « Pentecostes y Apocalipsis : dos maneras de entrar en los tiempos nuevos, Memoria » – Tercera reunion anujal del proyecto (8/12 novembre 2005, Xalapá), Documento no 3, IRD/CIESAS, Mexico, mars 2006, p. 203-213.
  • « Candomblé » (in) J.M. Sallmann (dir.) : Dictionnaire Historique de la magie et des Sciences occultes, Librairie Générale Française (La Pochothèque), 2006, p. 158-161.
  • « Vaudou » (in) J.M. Sallmann (dir.) : Dictionnaire historique de la magie et des Sciences occultes, Librairie Générale Française (La Pochothèque), 2006, pp., 750-753.
  • « Brésil : santé mentale et sphère magico-religieuse » (in) A. Biadi-Imhof (org.) : "La santé mentale dans le rapport Nord-Sud et Varia", Revue Tiers-Monde, no 187, juillet-septembre 2006, Paris, éd. A. Colin, p. 547-556.
  • « Les analyses wébériennes face au néo-évangélisme latino-américain » (in) J;P; Bastian (dir.) : Religions, valeurs et développement dans les Amériques, éd. L'Harmattan, Paris, 2007, p. 119-136.
  • « El estudio de los protestantismos brasileños : del "desencantamiento del mundo » al "policentrismo del mal" (in) N. da Costa, V. Delecroix, E. Dianteill (orgs.) : Interpretar la modernidad religiosa : Teorias, conceptos y métodos en América Latina y Europa, éd. del CLAEH, Buenos-Aires, 2007.
  • « Pentecostes y Apocalipsis : dos maneras de entrar en los tiempos nuevos », (in) O. Hoffmann et M.T. Rodriguez (eds.) : Los retos de la diferencia : Los actores de la muticulturalidad, entre Mexico y Colombia, éd. CIESAS/IRD/CEMCA/Ministerio de Cultura du Mexique, Mexico, 2007, p. 427-445.
  • « Entre 'mondanisation' et 'privatisation', le pentecôtisme brésilien » (in) M. Guicharnaud-Tollis et al : Regards croisés entre la France et le Brésil, éd. L'Harmattan/UPPA, Paris, 2008.
  • « Los análisis weberianos frente al neoevangelismo latinoamericano » (in) Escritos Sociológicos, revista del Colegio de sociologia de la Facultad de Filosofia y Letras de la Univ. Autonoma de Nuevo León, Monterrey, no 1, janvier-juin 2009, p. 3-11

Sources de l’article[modifier | modifier le code]

Présentation de Marion Aubrée par l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, CNRS[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]