Mario López (football, 1911)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mario López et López.

Mario López Alfonso
Image illustrative de l’article Mario López (football, 1911)
Biographie
Nationalité Drapeau : Cuba Cubain
Naissance
Lieu La Havane (Cuba)
Décès Date inconnue
Lieu Lieu inconnu
Période pro. 1926 – ??
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1926-1928Drapeau : Cuba América
1928-??Drapeau : Cuba Olimpia
??Drapeau : Cuba Centro Gallego
??Drapeau : Cuba Juventud Asturiana
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1930-1934Drapeau : Cuba Cuba 09 (10)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1948-1954Drapeau : Cuba Centro Gallego
1960Drapeau : Cuba Cuba1v, 0n, 3d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Mario López Alfonso (né le 2 décembre 1911 à La Havane et mort à une date inconnue) était un footballeur cubain reconverti en entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Mario López joue son premier match officiel, le , au sein de l'équipe América, au poste de défenseur[1]. Joueur polyvalent, il y joue dans pratiquement tous les postes avant d'être transféré, en 1928, à l'Olimpia[1]. C'est cependant comme attaquant qu'il se distingue en jouant pour beaucoup de clubs cubains dont deux des plus importants de l'époque, le Centro Gallego et le Juventud Asturiana. Une blessure au genou l'oblige à renoncer à sa carrière d'attaquant, et après avoir joué un temps comme gardien de but[1], il raccroche les crampons afin de devenir entraîneur.

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

López a l'honneur de jouer et marquer à l'occasion du premier match de l'équipe cubaine de football, le , contre la Jamaïque, dans le cadre de la 2e édition des Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes que Cuba remporte à domicile.

C'est pourtant quatre ans plus tard qu'il fait parler de lui, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 1934, en marquant sept buts en six matchs. Titulaire du onze cubain des années 1930, seule une blessure au genou l'empêche de disputer la Coupe du monde 1938 en France[1].

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Source consultée : www.soccer-db.info[2].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Devenu entraîneur, il prend en charge le Centro Gallego entre 1948 et 1954[1]. Après l'avènement de la Révolution cubaine en 1959, il continue son travail de formateur au sein de plusieurs équipes amateurs[1].

En 1960, il prend les rênes de l'équipe de Cuba[3], à l'occasion de la Coupe CCCF que les Cubains organisent à La Havane[4].

Hommages[modifier | modifier le code]

En 1999, il est inclus dans la liste des 30 meilleurs joueurs de la CONCACAF de tous les temps lors d'un vote organisé par l'IFFHS[5]. En octobre 2002, l'AFC baptise de son nom l'École nationale de football, appelée désormais Escuela Nacional de Fútbol Mario López[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

En équipe de Cuba[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

  • Champion de Cuba[note 1] en 1951 et 1954 avec le Centro Gallego.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit ici du championnat professionnel de football, compétition parallèle au championnat de Cuba, ayant eu lieu de 1947 à 1956.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (es) Raimundo Vilar, « ¿Quién fue Mario López Alfonso? », sur www.epoca2.lajiribilla.cu, (consulté le 2 mai 2017).
  2. (en) « Mario López Alfonso », sur www.soccer-db.info (consulté le 2 mars 2017).
  3. (es) « Equipos Cubanos a Torneos Internacionales », sur www.futboldecuba.blogspot.pe (consulté le 3 janvier 2018).
  4. (en) Ken Knight et Neil Morrison, « CCCF Championship 1960 (La Habana, Cuba, Feb 14-29) », sur www.rsssf.com, (consulté le 3 janvier 2018).
  5. (es) Mario Lara, « Mario López primer gran goleador cubano », sur www.elblogdelfutbolcubano, (consulté le 2 mai 2017).
  6. (es) « Mario López Alfonso - EcuRed », sur www.ecured.cu (consulté le 2 mai 2017).