Marie Royer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie Royer
Retrato-de-catherine-marie-royer-1841-1873-actriz-lucien-emile-marie-bondonneau-retrato-de-catherine-marie-royer-1841-1873-actrice-carta-de-visita-recto-tirage-sur-papier-albumine-1860-1873-paris-musee-carnavalet-2b8pm0.jpg
Marie Royer en 1873, photographie de Lucien Émile Marie Bondonneau
Fonction
Sociétaire de la Comédie-Française
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Catherine Marie RoyerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Tombe de Marie Royer (cimetière du Père Lachaise).JPG
Vue de la sépulture.

Catherine Marie Royer, née le à Beaune et morte le à Paris 1er[1], est une comédienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Beaune le , elle est la fille de Vorle Royer, docteur en médecine, et de Marguerite Dorey. Élève de Jean-Baptiste Provost dans la classe de déclamation dramatique du Conservatoire, elle obtient le premier prix de tragédie et le premier prix de comédie en 1858. Elle entre à la Comédie française la même année. Elle est nommée sociétaire en 1873, année de son décès intervenu le à Paris. Elle est enterrée au Père-Lachaise et sa tombe est surmontée d'un bronze de Barbedienne la représentant, dû à la sculptrice Fanny Dubois-Davesnes.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Carrière à la Comédie Française[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]