Mariccus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mariccus également orthographié Marricus, est un paysan boïen[note 1] du ier siècle qui mène une révolte contre l'Empire romain.

En l'an 68, il s'auto-proclame champion de la Gaule et dieu. Il rassemble une armée d'environ 8 000 hommes, et prend possession des villages voisins éduens.

La répression est menée par la milice tribale éduenne et quelques cohortes d'auxiliaires romains qui ont été envoyées pour les aider. L'armée rebelle est battue et dispersée à un lieu inconnu. Mariccus fait prisonnier est condamné à mort. En 69, en présence de l'empereur romain Vitellius, il est jeté sur les animaux sauvages de l'arène, mais les bêtes refusent de l'attaquer. De peur que les Boïens ne le croient invulnérable, Vitellius le fait exécuter sous leurs yeux[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. habitant du pagus des Boïens sur le territoire Éduens

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tacite (trad. Jean-Louis Burnouf), Les Histoires, t. 2, (lire sur Wikisource), chap. 61