Marc de café

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marc.
Récupération de marc de café
Lombricompost de marc de café
Bûchettes de chauffage reconstituées avec de la sciure de bois et du marc de café compressés, sans additifs ni liants.
Détail d'une bûchettes de chauffage composée à 80% de marc de café

Le marc de café est le résidu de la percolation du café, et par extension d'autres produits. Il est notamment utilisé en jardinage comme engrais ou répulsif.

Composition[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La composition moyenne du marc est la suivante[1] :

Azote 2,28 %
Phosphore 0,06 %
Potassium 0,6 %
Rapport C/N 24/1
pH 6,2

220 kg de matière organique au mètre cube.


Utilisation pour le jardinage[modifier | modifier le code]

Le rapport carbone/azote (C/N) de 24 fait du marc un composant équilibré, directement compostable, qui en raison de son rapport C/N, libère de façon progressive l'azote, le phosphore et le potassium, composés de base des engrais, en particulier utiles pour la croissance des jeunes plants[2].

L'ajout de marc de café, ou de lombricompost de marc de café à la terre de rempotage ou de jardinières est pour elles un apport d'éléments nutritifs.

Employé au potager où il aide les graines à germer, il éloigne les mouches par son odeur et permet de combattre les nématodes qui s'attaquent aux racines des plantes.

Une étude récente[3] tendrait à démontrer que le marc de café frais et même composté serait toxique pour les plants de tomates. À forte dose, par exemple pur, il pourrait même servir d'herbicide bio. Dans son article, Nick F. Lolonis[4] n'a pas clairement identifié la source responsable de cette action. Il a seulement été en mesure de conclure que ce n'était ni la caféine, ni le pH du marc de café.

Activateur de compost[modifier | modifier le code]

Dans un lombricomposteur ou un composteur, les vers de terre sont friands du marc de café, qui les aide à digérer la matière organique du tas de compost. Leur sensibilité à la caféine augmente leur activité pour la transformation des végétaux en compost[2].

Usages divers[modifier | modifier le code]

Le marc de café peut être utilisé :

  • comme un colorant naturel[5].
  • comme exfoliant pour la peau (pour le visage et le corps)[5].
  • comme répulsif anti-fourmis[5].
  • comme combustible (biomasse-énergie); en poudre ou sous forme de bûchettes de chauffage reconstituées avec de la sciure de bois et du marc de café compressés (sans aucun additifs ni liants).
  • comme compost pour la culture du champignon[6] (myciculture). Un projet d'agriculture urbaine et commercialisation de la myciculture à base du marc de café, nommé PermaFungi, a gagné le neuvième « Grand Prix des Générations Futures » (néerlandais :  Grote Prijs voor Toekomstige Generaties) en Belgique, en 2016[7].
  • pour nettoyer sa plomberie.[8] Les grains du marc de café se fixent aux parois des plomberies, ce qui permet de les nettoyer en douceur sans produits chimiques agressifs[9].
  • comme « biocarburant »[10].
  • il est aussi utilisé en divination (cafédomancie).

Risques toxiques chez l'homme et les mammifères ?[modifier | modifier le code]

L'ingestion de marc de café chez l'humain peut entraîner à haute dose une intoxication à la caféine, certaines personnes en consommant bien que le goût ne prête pas à une telle consommation directe[11]. Il serait toxique pour les chiens[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marc de café : comment l'utiliser au jardin pour de belles plantations ? », sur Tout Jardin Direct (consulté le 16 novembre 2019)
  2. a et b « Comment utiliser le marc de café au jardin et à la maison », sur Rustica.fr (consulté le 16 novembre 2019)
  3. Étude sur le marc de café, 2009.
  4. Compost Composition: Solving a Mystery, Fruit Gardener, Vol 41, no 4, page 6, 2009
  5. a b et c « 7 astuces pour réutiliser le marc de café ! », sur Consoglobe.com (consulté le 5 avril 2016)
  6. « Ne jetez plus votre marc de café, faites-y pousser des champignons », Nouvel Obs, Marion Perrier, journaliste, 21 juin 2014, consulté le 14 juillet 2017
  7. « PermaFungi, Grand Prix des Générations Futures 2016 », RTBF,‎ (lire en ligne, consulté le 17 novembre 2016)
  8. « déboucher ses canalisations avec du marc de café », sur https://xn--dboucher-canalisation-b5b.fr/ (consulté le 8 août 2018)
  9. « Que faire du marc de café et comment l’utiliser ? », sur jaiungrain.fr, 24 mars 2016= consulté le = 5 avril 2016
  10. Recyclage Ecovalim
  11. Does anyone eat coffee grounds? fiche de question-réponse Quora de 2017
  12. « Les aliments dangereux pour votre chien », sur passionsante.be.