Manuscrit de Viguier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Manuscrit de Viguier
Image illustrative de l’article Manuscrit de Viguier
Première page du manuscrit de Viguier

Lieu d'origine Constantinople
Support Papier (185 pages)
Format 20,3 cm par 14,8 cm
Datation 1721
Langue Turc

Le manuscrit de Viguier est un ouvrage de 185 pages contenant une multitude de fables originellement écrites en latin et en français puis traduites en turc. Ce travail a été réalisé à Constantinople en 1721 par un copiste inconnu. À la suite de la publication d’une grammaire simplifiée de la langue turque dont le fondement est le manuscrit de Viguier, le document a traversé l’Atlantique pour être conservé en Amérique du Nord par The Literary and Historical Society of Quebec. Ce manuscrit est tombé dans l’oubli au début du XIXe siècle, les informations le concernant demeurant en Europe.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XVIIIe siècle, Pierre-François Viguier (1745-1821), préfet apostolique à Constantinople, s'empare du manuscrit pour en faire un ouvrage. Décédé avant la fin du projet, il ne terminera pas son travail. Ce sera un ami, l'orientaliste Dejean, qui va se trouver en possession du manuscrit des travaux bien avancés de Viguier. 82 fables étaient prêtes à être publiées. Mais Dejean ne va pas continuer ce travail. L. Victor Letellier, membre de la Société asiatique de Paris, prend la relève et s'empare des dossiers. Letellier ne va pas produire un recueil de fables comme prévu à l’origine. Son œuvre finale (voir annexe) sera une grammaire simplifiée de la langue turque du nom de Choix de fables traduites en turc par un effendi de Constantinople et publié avec une version française et un glossaire par L. Victor Letellier membre de la société asiatique de Paris (1826)[1].

Cet ouvrage comprend une traduction française du manuscrit ainsi qu’une retranscription plus facilement lisible en langue turque dans un style ressemblant au manuscrit original. Grâce à son glossaire, la grammaire de M. Letellier permet de faire la liste des différentes fables présentes dans ce manuscrit[2].

Liste des fables[modifier | modifier le code]

Deux pages du manuscrit de viguier
Liste en ordre alphabétique de l'ensemble des 95 fables présentes dans le manuscrit de Viguier
Aigle (L') et le Corbeau Dame (La) et la Servante Loup (Le) et les deux Chiens
Alouette (L') et ses Petits Femme (La) et la Poule Loups (Les) qui font la paix avec les Moutons
Ane (L') coupable Fleuve (Le) et sa Source Mariage (Le) d'un Méchant
Ane (L') déguisé en Lion Forgeron (Le) et le Chien Membres (Les) et l'Estomac
Ane (L') et l'Idole Fou (Le) qui vend la sagesse Meunier (Le) son Fils et l'Ane
Ane (L') et le Chien en voyage Grenouille (La) qui crève Milan (Le) malade
Ane (L') qui change de Maîtres Grenouilles (les) qui demandent un Roi Moucheron (Le) et le Taureau
Ane (L') qui veut imiter le chien Hirondelle (L') et les Oiseaux Mulets (Les deux)
Ane (L’) sauvage et l'Ane domestique Homme (L') et les Arbres Musicien (Le) fait prisonnier
Anier (L') et ses deux Anes Homme (L') et le Poulain Oiseau (L') percé d'une flèche
Anneau (L') du riche et le Poisson Huître (L') et les deux Voyageurs Paon (Le) qui se plaint à Junon
Astronome (L') qui tombe dans un puits Ivrogne (L') et sa Femme Poisson (Le) qui va vers la Mer
Avare (L') et son Trésor Jupiter assemblant tous les Animaux Pot (Le) de terre et le Pot de fer
Belette (la) maigre Lièvres (Les) ennuyés de la vie Rat (Le) de ville et le Rat des champs
Bûcheron (Le) et la Mort Lièvre (Le) et la Perdrix Renard (Le) et Jupiter
Buisson (Le) Lièvres (les) et les Renards Renard (Le) et la Chèvre
Cerf (Le) qui voit son image dans l'eau Lion (Le) et le Chasseur Renard (Le) et la Tête
Chat (Le) et les Poules Lion (Le) et le Moucheron Renard (Le) et le Loup
Chat (Le) et les Rats Lion (Le) et le Rat (XI) Renard (Le) qui a la queue coupée
Chauve-Souris (la) et la Belette Lion (Le) et le Rat (LXXXVI) Rossignol (Le) et le Faucon
Chêne (Le) et le Roseau Lion (Le) et le Renard Serpent (Le) et la Lime
Chèvre (La) et son Petit Lion (Le) et le Taureau Serpent (Le) sa Tête et sa Queue
Chien (Le) gras et le Loup Lion (Le) et les deux Taureaux Soleil (Le) et le Vent
Chien (Le) maigre et le Loup Lion (Le) malade Vieillard (Le) et la Mort
Chien (Le) qui lâche sa proie Lionne (La) et la Truie Vieillard (Le) et ses Enfants
Chien (Le) qui rapporte la viande de la boucherie Lion (Le) qui donne un repas aux autres animaux Vieillard (Le) qui fait des plantations
Cigale (La) et la Fourmi Lion (Le) qui s'associe avec quelques animaux Villageois (Le) et la Citrouille
Conseil tenu par les Rats Lion (Le) qui va à la chasse Villageois (Le) et le Lièvre
Corbeau (Le) et le Renard Lion (Le) qui va à la guerre Villageois (Le) et le Rossignol
Corbeau (Le) paré des plumes du Paon Loup (Le) devenu berger Villageois (Le) et le Serpent
Cordonnier (Le) et le Financier Loup (Le) et l'Agneau Voyageur (Le) et le Fleuve
Coq (Le) et la Perle Loup (Le) et le Cheval


Les propriétaires du manuscrit du XVIIIe siècle au XXIe siècle[modifier | modifier le code]

François Mesgnien (Franciszek Meninski)
Morrin Centre, siège de la Literary Historical Society of Quebec

La liste des anciens propriétaires de ce manuscrit est possible à construire grâce à la préface de la grammaire de L. Victor Letellier. Dans celle-ci, les trois premiers propriétaires à l'exception de l'effendi ayant traduit ces fables sont mentionnés. Par la suite, seulement trois propriétaires sont identifiables. Le manuscrit va traverser l’atlantique entre 1826 et 1834 pour se retrouver au Bas-Canada.

  • Pierre-François Viguier (préfet apostolique à Constantinople). Il a récupéré le manuscrit à Constantinople dans le but d’en faire un recueil de fables populaires[1]. Malheureusement, il est décédé avant d’avoir terminé son travail et a légué l’ensemble de ses documents à un ami et collègue, l'orientaliste Dejean.
  • L'orientaliste Dejean. Le manuscrit ainsi que les notes de Viguier lui sont resté peu de temps en main. Il en fera cadeau à M. Letellier pour qu'il puisse s'en servir comme base de sa grammaire simple dédiée aux débutants[3].
  • L. Victor Letellier (membre de la société asiatique de Paris). Il décide de continuer le travail de M. Viguier et va publier sa grammaire turque simplifiée basée sur le manuscrit en 1826. À cette époque, la langue turque était très difficile à étudier puisque très peu d'ouvrages de référence étaient disponibles. De plus, ces livres étaient surtout utiles aux professionnels de la langue. Parmi ces ouvrages, il y a celui de François Mesgnien (Meninski)[4].
  • Propriétaire(s) indéterminable(s) entre Letellier et Amiot
  • Thomas Amiot Esquire (late Clerk of the Crown in Chancery). Il offre le manuscrit à « The Literary and Historical Society of Quebec » en 1834. Il offre aussi un exemplaire du livre ayant pour titre: Via recta ad vitam longam. Bv Dr. Venner. London écrit par Tobias Venner en même temps que le manuscrit turc. Lors du don, Amiot ne savait pas qu'il avait en main un manuscrit d'une certaine importance, car la seule identification notée lors du don est : « Thomas Amiot, Esq. — Via recta ad vitam longam. Bv Dr. Venner. London, 1650. A Turkish Manuscript[5]. »
  • The Literary and Historical Society of Quebec. The Literary and Historical Society of Quebec (LHSQ) est un organisme anglophone situé à Québec. Victime de deux incendies, une bonne partie de leur collection de livres anciens s'est trouvé à la vente dans le but de payer un nouveau bâtiment où siégera cette société. Aucune information ne peut prouver que ce manuscrit a été vendu lors d'une de ces ventes, mais cette hypothèse est plausible.
  • Propriétaire(s) indéterminable(s) entre The literary historical society of Quebec et la librairie Argus Livres Anciens.
  • Argus Livres Anciens. Anciennement située au 399 Chemin de la Canardière à Québec, la librairie Argus Livres Anciens avait une grande variété de livres anciens sur une multitude de sujets. Cette boutique est maintenant fermée[6].

Pages notables[modifier | modifier le code]


  • Fig.1 : page où sont indiquées les informations aidant à son identification. Elle comporte ces annotations :
Type de document Langues Lieu Datation
recueil de fables traduites du latin et du français en turc manuscrit écrit à Constantinople en 1721


  • Fig.2 : The Literary and Historical Society of Quebec à pour habitude d'inscrire le nom de l'ancien propriétaire et la date du don. Ces notes confirment qu'il n'y a pas eu d'autres propriétaires entre Thomas Amiot Esquire et la société. Cette page donne ces informations :
Ancien propriétaire (donateur) Nouveau propriétaire Date du don
Thomas Amiot Esquire The Literary and Historical Society of Quebec 18 octobre 1834


  • Fig.3 : Possession par the Literary and Historical Society of Quebec

La société appose son sceau sur au moins une page des œuvres reçues.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b L. Victor Letellier, Choix de fables traduites en turc par un effendi de Constantinople et publiées avec une version française et un glossaire, par L. Victor Letellier, membre de la Société asiatique de Paris., Paris, Librairie orientale de Dondey-Dupré, , 362 p. (lire en ligne), xii
  2. L.Victor Letellier, Choix de fables traduites en turk par un effendi de Constantinople et publiées avec une version française et un glossaire, par L. Victor Letellier, membre de la Société asiatique de Paris., Paris, Librairie orientale de Dondey-Dupré, , 362 p. (lire en ligne), p. 101-103
  3. L. Victor Letellier, Choix de fables traduites en turc par un effendi de Constantinople et publiées avec une version française et un glossaire, par L. Victor Letellier, membre de la Société asiatique de Paris., Paris, Librairie orientale de Dondey-Dupré, , 362 p. (lire en ligne), xiii
  4. L. Victor Letellier, Choix de fables traduites en turc par un effendi de Constantinople et publiées avec une version française et un glossaire, par L. Victor Letellier, membre de la Société asiatique de Paris., Paris, Librairie orientale de Dondey-Dupré, , 362 p. (lire en ligne), x
  5. (en) « Donations to the Library: 1830-1837 », sur Early Publications of the Literary and Historical Society of Quebec (consulté le 11 janvier 2019)
  6. (en) « Argus, livres anciens », sur www.facebook.com (consulté le 14 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Ouvrage de L. Victor Letellier au format PDF

  • pages 001 à 002 Gallica Bibliothèque Nationale de France
  • pages 017 à 019 Lettre à Pierre Amédée Jaubert
  • pages 021 à 031 Préface
  • pages 033 à 132 Fables
  • pages 133 à 135 Liste alphabétique des fables
  • pages 137 à 255 Glossaire
  • pages 257 à 259 Erratum
  • pages 264 à 272 Mininski
  • pages 273 à 372 Traduction
Ouvrage de L. Victor Letellier au format PDF