Manifestations chinoises de 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la République populaire de Chine
Cet article est une ébauche concernant la République populaire de Chine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Manifestations chinoises de 2011

Localisation Pékin, Shanghai
Cible Gouvernement
Date -
Blessé(s) 4

Les manifestations chinoises de 2011 (Chinois: 茉莉花革命 Mòlihuā Gémìng) sont une série de manifestations anti-gouvernementales hebdomadaires depuis le 20 février 2011 dans certaines villes de Chine. L'impact des protestations dans les pays arabes a mené à des manifestations notamment dans le Sud-Est du pays. En Chine, les mouvements de protestation sont quotidiens, ethniques, sociaux, ciblant la corruption des cadres du Parti[1].

Le peuple a été appelé sur Internet à manifester durant le dimanche à 14h00 à Pékin, Shanghai ainsi que dans 11 autres villes du pays pour soutenir la Révolution de jasmin en Tunisie et à s'en inspirer[2]. Sur Internet, les appels aux manifestations ont poussé Pékin à censurer le mot « jasmin »[2]. Le gouvernement a également censuré Internet et toute communication par téléphone.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Émeutes sociales en Chine », sur Polymédia (consulté le 21 février 2011)
  2. a et b (fr) « Chine: appels à manifester pour soutenir la Révolution de jasmin », sur romandie.com,‎ (consulté le 21 février 2011)

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]