Manhwabang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un manhwa
Cet article est une ébauche concernant un manhwa.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Manhwabang
Hangeul 만화방
Hanja 漫畵房
Romanisation révisée Manhwabang
McCune-Reischauer Manhwapang

Les manhwabangs sont des bibliothèques et salles de lecture privées de manhwa en Corée du Sud. Elles permettent 24h/24 de louer à l'heure et de lire sur place des manhwas. Elles permettent ainsi de lire des manhwa à bon marché (la lecture d'un album coûte environ 20 cents).

Nées à la fin des années 1950, ces petites échoppes bibliothèques privées connaissent très vite le succès, en proposant caricatures contre le régime et manhwa à faible prix. Elles font vivre du lien social, sont une échappatoire à un régime longtemps non-démocratique et leur activité représente une part importante de l'économie du manhwa en Corée.

On y trouve principalement les productions des petits éditeurs indépendants, qui proposent des revues d'une centaine de pages publiées à des intervalles plus ou moins réguliers et qui ne sont disponibles que dans les manhwabangs. Certains réseaux de manhwabangs distribuent des séries en exclusivité.

Depuis septembre 2002, les manhwabangs sont non-fumeurs.

En 2002, on compte de plus de dix mille manhwabangs réparties dans tout le pays (sources KOCCA, 2003).

En 2002, les locations de manhwa dans les manhwabangs représentaient un marché de 514 millions de wons soit 428 millions d'euros. Par comparaison, les ventes de manhwa ne représentaient que 72,36 millions de wons. (sources KOCCA, 2003)

Voir aussi[modifier | modifier le code]