Maison des Francs-Bateliers (Gand)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maison des Francs-Bateliers
Gildehuis der Vrije Schippers
Gent Vrije Schippers.JPG
Présentation
Type
Maison de corporation
Style
Architecte
Christophe Vandenberghe
Construction
1531
Restauration
1904-1911, 2015-2018
Propriétaire
port de Gand (Haven van Gent)
Patrimonialité
Classée depuis le 2 septembre 1943
Localisation
Pays
Région
Province
Ville
Adresse
Quai aux Herbes (Graslei) n° 14
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Flandre-Orientale
voir sur la carte de Flandre-Orientale
Red pog.svg

La Maison des Francs-Bateliers (Gildehuis der Vrije Schippers en néerlandais) est une maison de corporation classée de style gothique située au centre de la ville de Gand, dans la province de Flandre-Orientale en Belgique.

Localisation[modifier | modifier le code]

La Maison des Francs-Bateliers est située au n° 14 du quai aux Herbes (Graslei), un quai situé le long de la Lys (affluent de l'Escaut) qui constitue « un des plus beaux ensembles de Belgique, bordé des anciennes maisons des corporations »[1], parmi lesquelles la maison romane de Gand, la maison De Beerie, la Maison Den Enghel et la Maison des Mesureurs de grains.

Le Graslei et ses maisons historiques, dont la maison des Francs-Bateliers.

Historique[modifier | modifier le code]

Le port Tusschen Brugghen[modifier | modifier le code]

À la fin du XIIe siècle, la ville de Gand, qui était déjà un centre lainier et avait le droit d'entreposer les céréales, reçoit une charte communale du comte Philippe d'Alsace[2].

Ceci favorise le développement du port de commerce sur la Lys appelé Tusschen Brugghen, à hauteur des quais aux Herbes (Graslei) et aux Grains (Korenlei) actuels[2]. Le port devient encore plus important au XIIIe siècle grâce au percement en 1251-1269 du canal de la Lieve qui relie Gand à la mer du Nord[2].

La plupart des maisons qui se dressent le long du quai aux Herbes (Graslei) avaient un rapport avec les activités portuaires[3].

La Maison des Francs-Bateliers[modifier | modifier le code]

La Maison des Francs-Bateliers a été construite par le maître-maçon Christophe Vandenberghe[4] en 1531[1] comme l'atteste une inscription gravée au-dessus de la porte[5].

Un enduit est appliqué sur la façade à la fin du XVIIIe siècle ou au début du XIXe siècle et est enlevé en 1820[5]. La façade est restaurée en 1904 par E. Mortier et A. Van Hoecke et le reste de la maison est rénové en 1907-1911[5].

La maison est classée comme monument historique depuis le et figure à l'inventaire du patrimoine immobilier de la Région flamande sous la référence 24761[5].

Acquise par le port de Gand, elle fait l'objet d'une restauration importante de 2015 à 2018.

Baies rectangulaires de la base du pignon.

Architecture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Julien Van Remoortere, Jan Vermeulen, Anita Dillen, Boudewijn Sondervan et Luk De Vos, À la découverte de la Belgique et du Grand-Duché de Luxembourg - La province de Flandre-Orientale, Éditions Christophe Colomb, 1986, p. 136.
  2. a b et c (nl) Omer Vandeputte, Gids voor Vlaanderen : toeristische en culturele gids voor alle steden en dorpen in Vlaanderen, Lannoo, 2007, p. 402.
  3. (nl) Omer Vandeputte, op. cit., p. 408
  4. Georges H. Dumont, Couleurs de Belgique, Éditions Paul F. Merckx, Bruxelles, 1963, p. 118.
  5. a b c et d (nl) Gildehuis der Vrije Schippers sur le site de l'Inventaire du patrimoine immobilier de la Région flamande

Articles connexes[modifier | modifier le code]