Maison du Tonlieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maison du Tonlieu
Tolhuisje
Image dans Infobox.
Présentation
Destination initiale
Bureau de percepteurs
Destination actuelle
Taverne
Style
Construction
1682
Restauration
1912
Patrimonialité
Classée comme monument depuis le 1er avril 1952
Localisation
Pays
Région
Province
Ville
Adresse
Quai aux Herbes (Graslei) n° 11
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Flandre-Orientale
voir sur la carte de Flandre-Orientale
Red pog.svg

La Maison du Tonlieu (Tolhuisje en néerlandais) est une maison classée de style Renaissance située au centre de la ville de Gand (Gent), dans la province de Flandre-Orientale en Belgique.

Localisation[modifier | modifier le code]

La minuscule Maison du Tonlieu est située au n° 11 du quai aux Herbes (Graslei), un quai situé le long de la Lys (affluent de l'Escaut) au bord duquel se dressent de nombreuses autres maisons anciennes, parmi lesquelles la maison romane de Gand, la maison De Beerie, la Maison Den Enghel, la seconde maison des Mesureurs de grains et la Maison des Francs-Bateliers.

Quai aux Herbes (Graslei).
La minuscule Maison du Tonlieu se situe à droite de la Maison romane.

Historique[modifier | modifier le code]

Le port Tusschen Brugghen[modifier | modifier le code]

À la fin du XIIe siècle, la ville de Gand, qui était déjà un centre lainier et avait le droit d'entreposer les céréales, reçoit une charte communale du comte Philippe d'Alsace[1].

Ceci favorise le développement du port de commerce sur la Lys appelé Tusschen Brugghen (Entre Ponts), à hauteur des quais aux Herbes (Graslei) et aux Grains (Korenlei) actuels[1]. Le port devient encore plus important au XIIIe siècle grâce au percement en 1251-1269 du canal de la Lieve qui relie Gand à la mer du Nord[1].

La plupart des maisons qui se dressent le long du quai aux Herbes (Graslei) avaient un rapport avec les activités portuaires[2].

La Maison du Tonlieu[modifier | modifier le code]

Comme l'indique le cartouche sur sa façade, la Maison du Tonlieu, la plus petite du marché aux Herbes, a été construite en 1682[3], en style Renaissance[2].

Elle servait de bureau aux percepteurs municipaux chargés de percevoir les droits d’entreposage[2]. Selon Charles-Louis Diericx, dans ses Mémoires sur la ville de Gand, « La maison était appelée het tol-huus van den coerne parce qu'il falloit y payer le tonlieu établi sur les blés. »[4].

La maison a été rénovée en 1912, comme l'indique la plaque « Hersteld in 1912 » apposée sur la façade entre les deux cartouches « Anno » et « 1682 »[3].

Elle abrite actuellement une taverne appelée simplement « Tolhuisje ».

La maison du Tonlieu est classée comme monument historique depuis le et figure à l'inventaire du patrimoine immobilier de la Région flamande sous la référence 24759[3].

Cartouches « Anno » et « 1682 ».

Architecture[modifier | modifier le code]

La Maison du Tonlieu présente une minuscule façade de deux travées en briques et en pierre blanche[3].

Elle compte trois niveaux de fenêtres, toutes peintes en bleu vif, et huit registres séparés par de puissants cordons de pierre.

Le rez-de-chaussée est percé d'une porte d'entrée et d'une fenêtre carrée sur un soubassement en pierre blanche.

Le premier étage, à la structure assez similaire, est percé, à droite, d'une porte-fenêtre à balustrade[3] et imposte et, à gauche, d'une fenêtre à croisée[3], avec une allège en briques agrémentée de la plaque (moderne) portant l'enseigne de la taverne, meneau et traverse en pierre, et imposte.

Le registre qui surmonte le premier étage est orné de deux cartouches « Anno » et « 1682 », encadrant la plaque « Hersteld in 1912 » (Rénové en 1912).

La façade se termine par un pignon à gradins percé d'une fenêtre axiale et dont les gradins ne font qu'un avec les cordons de pierre blanche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (nl) Omer Vandeputte, Gids voor Vlaanderen : toeristische en culturele gids voor alle steden en dorpen in Vlaanderen, Lannoo, 2007, p. 402.
  2. a b et c (nl) Omer Vandeputte, op. cit., p. 408
  3. a b c d e et f (nl) Tolhuisje sur le site de l'Inventaire du patrimoine immobilier de la Région flamande
  4. Charles-Louis Diericx, Mémoires sur la ville de Gand - Troisième partie, P. F. de Goesin-Verhaeghe, août 1815, p. 175.

Articles connexes[modifier | modifier le code]