Luise Adolpha Le Beau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Luise Adolpha Le Beau
Description de cette image, également commentée ci-après
En 1872

Naissance
Rastatt, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 77 ans)
Baden-Baden, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositrice

Luise Adolpha Le Beau est une pianiste et compositrice allemande, née à Rastatt le et morte à Baden-Baden le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Luise Adolpha Le Beau commence à composer à l'âge de 15 ans[1] et fait ses débuts comme pianiste concertiste à 18 ans[2]. Elle joue ses œuvres devant Hans von Bülow, qui l'encouragera tout au long de sa vie, et rencontre Brahms, Liszt et Eduard Hanslick pendant ses tournées[1].

Elle a eu comme professeur de piano Wilhelm Kalliwoda et Clara Schumann brièvement, et a travaillé la composition et l'harmonie avec Melchior Ernst Sachs (en) et Josef Rheinberger[3],[4].

Son style est caractérisé par des thèmes forts et bien écrits, associés à un strict respect de la forme sonate[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Comme compositrice, elle a pratiqué de nombreux genres : opéra, musique chorale, musique vocale, musique symphonique et musique de chambre, domaine dans lequel elle se distingue particulièrement[3]. Son opus 24, Quatre pièces pour violoncelle et piano, remporte un concours international à Hambourg en 1882[1].

Walter Willson Cobbett signale également son Quatuor pour violon, alto, violoncelle et piano en fa mineur, op. 28 (1884), un Trio pour violon, violoncelle et piano en ré mineur, op. 15, une Sonate pour violon et piano en ut mineur, op. 10 (1882), et une Sonate pour violoncelle et piano en ré majeur, op. 17 (1883)[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • L'Œuvre pour piano - Ana-Marija Markovina, piano (11-13 mai 2010, Genuin GEN10177) (OCLC 811489165) — contient les opus 1, 3, 8, 12, 30, 32, 47, 48, 49, 53, 57, 59 et 64.
  • Trio avec piano, op. 15 ; Sonate pour violon, op. 10 ; Sonate pour violoncelle, op. 17 - Bartek Nizioł, violon ; Denis Severin, violoncelle ; Tatiana Korsunskaya, piano (2014, CPO) (OCLC 901331141)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Pierrette Germain, « Luise Adolpha LE BEAU - Dictionnaire créatrices », sur www.dictionnaire-creatrices.com (consulté le 5 novembre 2020)
  2. a et b « Women of Note: Luise Le Beau », sur www.ambache.co.uk (consulté le 5 novembre 2020)
  3. a et b Otto Ebel, Les femmes compositeurs de musique. Dictionnaire biographique, Paris, P. Rosier, (lire en ligne)
  4. (de) Annika Forkert, « Luise Adolpha Le Beau », sur mugi.hfmt-hamburg.de (consulté le 5 novembre 2020)
  5. Walter Willson Cobbett et Colin Mason (trad. Marie-Stella Pâris, édition française revue et augmentée par Alain Pâris), Dictionnaire encyclopédique de la musique de chambre, vol. II : K-Z, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », (ISBN 2-221-07848-9), p. 876

Liens externes[modifier | modifier le code]