Louise Maisons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louise Maisons
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Louise Maisons est une photographe française née en 1959[1]

Photographe d’art autodidacte, son œuvre, réalisée en noir et blanc argentique, se caractérise par l'utilisation de matériel ancien qui renforce l'élégance de la lumière et la profondeur des noirs.

Ses travaux font l'objet d’expositions depuis 1986.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographe de rock au début des années 1980, elle participe à la scène alternative en créant et animant « Noir Marine » un fanzine devenu culte, où elle publie interviews et photographies de groupes représentatifs de l’après punk et des débuts du rock gothique. Ces portraits ont désormais une valeur historique.

En 1984, elle commence un travail de portrait en studio qu’elle poursuivra pendant près de vingt ans. Inconnus et célébrités se succéderont devant son objectif dans une ambiance intimiste et de plus en plus épurée.

Viendront ensuite une série à vocation pictorialiste (1993), réalisée en extérieur autour de Marie-Sophie Wilson Carr, ainsi qu’un sujet autour de fragments du corps, principalement des mains (1994).

En 1991, invitée par Polaroïd, elle réalise au Festival de Cannes des portraits de comédiens et réalisateurs pour la collection Polaroïd.

En 2000, l’apparition de la photographie numérique, renforce sa position dans la photographie argentique et la voit revenir aux origines de la photographie avec la pratique des « procédés anciens » (2003).

À partir de 2004, elle se consacre essentiellement à la photographie de natures mortes en studio, et passe parallèlement deux années à photographier le Potager du roi au fil des saisons (2008/2010).

Expositions personnelles (extrait)[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Amsterdam, Galerie 2 1/2 X 4 1/2 [2]
  • 1986 : Paris, Galerie Jacqueline Felman-Bastille
  • 1987 : Barcelone, Galerie Tartessos
  • 1987 : Genève], Galerie Notuno
  • 1990 : Paris, Galerie Jacqueline Felman-Bastille
  • 1992 : Paris, Galerie Jacqueline Felman-Bastille
  • 1993 : Fresnes, exposition à la Maison d’arrêt des femmes
  • 1994 : Paris, Espace Arianna
  • 1995 : Paris, Galerie Jacqueline Felman-Bastille
  • 2001 : Paris, Des photographies Galerie
  • 2005 : Paris, Banque populaire
  • 2006 : Rennes, Alphagraph (expo rock)
  • 2006 : Paris, La Maroquinerie
  • 2010 : Rueil-Malmaison, Médiathèque ()

Expositions collectives (extrait)[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Paris, Génie de la Bastille
  • 1988 : Paris, Génie de la Bastille
  • 1991 : Paris, SAGA
  • 1992 : Cannes, Festival du film, exposition au Palais des festivals de portraits réalisés à la chambre Polaroïd 50x60 (Collection Polaroïd)
  • 2002 : Paris, Comparaisons
  • 2009: Collection de L'Artothèque de Saint-Cloud

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(fr+en) site de Louise Maisons

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Art price
  2. site de Louise Maisons

Sources[modifier | modifier le code]