Louis Jalabert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Révérend-Père Louis Jalabert (Lyon, 30 mars 1877-Nice, 12 août 1943) est un archéologue et épigraphiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Novice de la Compagnie de Jésus (1895), il passe une licence ès lettres en 1899 et part enseigner à Beyrouth. Il est ainsi professeur au collège Saint-Joseph (1901-1907) puis à la Faculté orientale de Beyrouth (1911-1914).

À son retour en France en 1914, il devient le directeur de la revue Études. Il est élu en 1923 Membre de l'Académie des sciences coloniales dès sa fondation[1].

En 1935 son ouvrage Syrie et Liban reçoit le Prix Bordin de l'Académie française[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Inscriptions grecques et latines de la Syrie, Mélanges de la Faculté orientale I, Beyrouth, 1906
  • Inscriptions grecques et latines de Syrie, Syria no 1, p.132-188
  • Le film corrupteur, 1921
  • Dictionnaire apologétique de la foi catholique, avec le père René Mouterde, 1922
  • Recueil des inscriptions grecques et latines de Syrie, avec le père R. Mouterde, 1929 et 1939
  • Syrie et Liban. Réussite française ?, 1934

Récompense[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles E. O'Neill, Joaquín María Domínguez, Diccionario histórico de la Compañía de Jesús, 2001, p.2122 (Lire en ligne)
  • Eve Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p.891-892 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Claude Brunet, Des formes et des mots chez les Anciens, 2008, p.281

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]