Louis Gauthier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Louis Gauthier (créateur de caractères).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Louis Gautier.
Louis Gauthier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Louis Gauthier est un écrivain québécois né le à Montréal. Parallèlement à son travail d'écriture, il exerce le métier de traducteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1964, il termine ses études au Collège des Eudistes (aujourd'hui le Collège Jean-Eudes), puis s'inscrit à la faculté de philosophie de l'Université de Montréal, où il obtient un baccalauréat universitaire en 1966.

Il publie son premier roman, intitulé Anna, en 1967. Il est toutefois mieux connu pour son Cycle du voyage, une série de récits de voyage où intervient ponctuellement la fiction, amorcée en 1984 avec Voyage en Irlande avec un parapluie et poursuivie avec Le Pont de Londres (1988), Voyage au Portugal avec un Allemand (2002) et Voyage au Maghreb en l'an mil quatre cent de l'Hégire (2011).

Pigiste, il devient lecteur de manuscrits et directeur de collection au Cercle du Livre de France. Il travaille ensuite comme rédacteur et scénariste de documents audiovisuels dans le domaine corporatif, puis comme concepteur-rédacteur publicitaire.

Comme traducteur, il signe une douzaine d'ouvrages traduit de l'anglais vers le français.

En 1988, il collabore avec le peintre François Vincent pour la publication du livre d'art Peintre, je n'aurais rien à dire.

Récipiendaire de bourses des gouvernements canadien et québécois, il participe à des rencontres d'écrivains nationales et internationales. Il siège au jury du prix David.

Membre du conseil d'administration de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois durant une dizaine d'années, il en a été le président de 1997 à 1999.

Trente-trois ans après la publication en 1984 de son ouvrage Voyage en Irlande avec un parapluie, le livre est récompensé du Prix Hervé-Foulon 2017[1],[2],[3], prix visant à faire redécouvrir un ancien ouvrage, et à le faire republier.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Anna, Cercle du livre de France, 1967
    Sous-titre : « Récit polymorphe en 33 chapitres avec un prétexte et un postexte ». Réédition : Bibliothèque québécoise, 1999 (Nouvelle édition)
  • Les Aventures de Sivis Pacem et de Para Bellum, tome I, Cercle du livre de France, 1970
    Réédition : Bibliothèque québécoise, 2000
  • Souvenir du San Chiquita, VLB éditeur, 1978
    Réédition : Bibliothèque québécoise, 2003
  • Les Aventures de Sivis Pacem et de Para Bellum, tome II, Bibliothèque québécoise, 2001

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Les grands légumes célestes vous parlent précédé de Le Monstre-mari, Cercle du livre de France, 1973
    Réédition : Bibliothèque québécoise, 2002

Récits de voyage[modifier | modifier le code]

  • Voyage en Irlande avec un parapluie, VLB éditeur, 1984
    Premier volet du cycle du voyage. Réédition : Bibliothèque québécoise, 1999
  • Le Pont de Londres, VLB éditeur, 1988
    Deuxième volet du cycle du voyage. Réédition : Bibliothèque québécoise, 2000
  • Voyage au Portugal avec un Allemand, Fides, 2002
    Troisième volet du cycle du voyage. Réédition : Bibliothèque québécoise, 2007
  • Voyage en Inde avec un grand détour, Fides, 2005
    Réunit les trois premiers volets du cycle du voyage : Voyage en Irlande avec un parapluie, Le Pont de Londres et Voyage au Portugal avec un Allemand
  • Voyage au Maghreb en l'an mil quatre cent de l'Hégire, Fides, 2011
    Quatrième volet du cycle du voyage

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Peintre, je n'aurais rien à dire, L'Atelier circulaire, 1988
    Avec gravures de François Vincent. Tirage limité à 24 exemplaires
  • André Moreau, un génie méconnu, Les Intouchables, 2001
    Recueil de huit entretiens avec le jovialiste André Moreau

Archives[modifier | modifier le code]

Le fonds d'archives de Louis Gauthier est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[4].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cécile Mazin, « Le prix Hervé-Foulon du livre oublié devient Prix Hervé-Foulon. Un livre à relire », article du site actualitte.com, du 25 mai 2017.
  2. a et b « Le prix Hervé-Foulon est remis à Louis Gauthier à la Librairie de Verdun », article du site labibleubaines.com du 22 mai 2017.
  3. a et b Josée-Anne Paradis, « Louis Gauthier remporte le Prix Hervé-Foulon. Un livre à relire », article du site leslibraires.ca du 19 mai 2017.
  4. Fonds Louis Gauthier (MSS70) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Louis Cornellier, « Essais québécois. De l'illusionnisme philosophique », Le Devoir, samedi 16 juin 2001, p. D4.

Liens externes[modifier | modifier le code]