Louis Dupire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louis Dupire
Naissance
Ploërmel, Drapeau de la France France
Décès (à 54 ans)
Montréal, Drapeau du Canada Canada
Profession Journaliste
Médias
Pays Drapeau du Canada Canada
Presse écrite Le Devoir

Louis Dupire né à Ploërmel en Bretagne le et mort le à Montréal, est un journaliste canadien passionné de botanique. Il est aussi connu sous de nombreux pseudonymes : Paul Anger, Louis Breton, Jacques Cœur, Le Grincheux, Nemo, Nessus, Pascal, Sans-Quartier[1]. Il est un des instigateurs avec le Frère Marie Victorin[2] du Jardin botanique de Montréal en 1931[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Dupire n'a que trois ans quand ses parents quittent la France et migrent pour le Canada et les États-Unis.
En 1912, il s'installe au Canada et bien qu'ayant songé à poursuivre des études médicales[1], il s'oriente vers le journalisme. Il entre au journal Le Devoir en 1912 et y restera trente ans[1] ; conjointement, il travaille aussi avec d'autres journaux[2].

Il se marie avec Yvonne d'Estimauville, le 4 mai 1914. De leur union, ils auront six enfants, Bernard, Marie, Thérèse, Jean, Jacques et Pierre[1].

Il était très impliqué dans les actions sociales[4], il faisait appel en faveur des œuvres de charité, des hôpitaux, du logement salubre. Il était un défenseur acharné pour le canadien français. Passionné par la botanique, il était responsable de la rubrique des Cercles des Jeunes Naturalistes dans le journal Le Devoir[1].

Il appuie et encourage le Frère Marie Victorin qui veut fonder un parc botanique à Montréal[4].

Il décède en juin 1942, victime d’un œdème pulmonaire.

Il est le grand-père du comédien québécois Serge Dupire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le petit monde (recueil de billets du soir), 1919
  • Le catéchisme des électeurs, d'après l'ouvrage de A. Gérin Lajoie (en collaboration), 1935 ?
  • Comment se fait le Devoir (en collaboration), 1935

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « P58 Fonds Louis Dupire », sur site.rdaq.qc.ca (consulté le 20 août 2010) (lien mort) ou CLG58 Fonds Louis Dupire sur pistard.banq.qc.ca (consulté le 31 mars 2016)
  2. a et b « Dupire, Louis, biographie », sur /grandquebec.com (consulté le 20 août 2010)
  3. « Marie Victorin (frère), biographie », sur grandquebec.com (consulté le 20 août 2010)
  4. a et b « Le Jardin botanique de Montréal: esquisse d'une histoire par André Bouchard,Francine Hoffman, page 23 », sur books.google.fr (consulté le 20 août 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]