Lionel Rogg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lionel Rogg
Naissance (81 ans)
Genève
Activité principale organiste
Style baroque
Activités annexes compositeur, claveciniste, pianiste
Éditeurs Harmonia Mundi, EMI
Formation Conservatoire de musique de Genève
Maîtres Pierre Segond, André Marchal pour l'orgue et Nikita Magaloff pour le piano
Enseignement Conservatoire de musique de Genève, Royal Academy of Music de Londres
Élèves Pierpaolo Turetta
Récompenses Prix de l'Académie Charles Cros 1970, Deutscher Schallplattenpreis 1980, Prix de l'Académie du disque français
Distinctions honorifiques Docteur "honoris causa" de l'Université de Genève (1989)
Site internet www.lionelrogg.ch

Lionel Rogg, né le à Genève, est un organiste et claveciniste suisse.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il fait des études musicales au conservatoire de musique de Genève (harmonie, contrepoint, orgue, piano, composition) avec Charles Chaix, Pierre Segond, André Perret et Nikita Magaloff. Il travaille ensuite à Paris avec André Marchal et se distingue aux concours internationaux de Munich (1959) et de Gand (1963).

Il devient professeur de fugue (1960-1972) et d'orgue (1965-2001) au conservatoire de Genève. Il donne des cours d'interprétation en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Il a enregistré trois fois l'intégrale de l'œuvre pour orgue de Jean-Sébastien Bach qu'il a donnée en concert en 1961 au Victoria Hall.

Auteur de quelques œuvres de jeunesse, Lionel Rogg s'est plus particulièrement consacré à sa carrière d'organiste concertiste. Depuis 1983, il s'est remis à la composition, à l'occasion de diverses commandes. Il a écrit notamment de nombreuses compositions pour son instrument, mais aussi des œuvres pour piano, musique de chambre, chœur et orchestre, ainsi qu'un concerto pour orgue et orchestre, commande de la Ville de Genève, pour l'inauguration du nouvel orgue du Victoria Hall en 1993.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]