Les fous crient au secours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edvard Munch - The Scream - Google Art Project.jpg

Les fous crient au secours : témoignage d'un ex-patient de Saint-Jean-de-Dieu
Auteur Jean-Charles Pagé
Pays Canada
Préface Camille Laurin
Directeur de publication Jacques Hébert
Genre Témoignage
Version originale
Langue Français
Version française
Éditeur Les Éditions du Jour, réédité chez Éditions Écosociété
Lieu de parution Montréal
Date de parution 1961, réédité en 2018
Nombre de pages 156

Les fous crient au secours : Témoignage d'un ex-patient de Saint-Jean-de-Dieu est un livre paru le 15 août 1961 aux Éditions du Jour. Il est constitué du témoignage de Jean-Charles Pagé qui est admis contre son gré à l'asile psychiatrique et y décrit sa quête pour être libéré.

Description[modifier | modifier le code]

En avril 1960, Pagé est interné pour alcoolisme à l'hôpital psychiatrique montréalais Saint-Jean-de-Dieu, rebaptisé Hôpital Louis-Hippolyte Lafontaine en 1973, puis Institut universitaire en santé mentale de Montréal en 2013. Son témoignage porte sur les traitements et les conditions de vie dans les hôpitaux psychiatriques de l'époque, qu'il décrit comme étant presque des prisons. Il y décrit les piètres conditions de vie, l'usage des électrochocs, de la camisole de force, de l'isolement et les débuts de l'usage de la pharmacopée.

Pagé dénonce également l'administration des lieux faite par les Soeurs de la Providence, administratrices de l'asile et la difficulté d'obtenir un réel suivi thérapeutique. Son séjour durera un an.

La postface, intitulée La maladie mentale : un défi à notre conscience collective, est écrite par le docteur Camille Laurin, psychiatre et par la suite homme politique, qui apporte une caution importante au témoignage de Pagé. Le livre provoque un tollé à sa sortie et une vaste campagne médiatique est lancée afin de moderniser les soins psychiatriques au Québec. Moins d'un mois après sa parution, le gouvernement provincial de Jean Lesage met sur pied la Commission d'étude des hôpitaux psychiatriques, où siègent Dominique Bédard, Denis Lazure et Charles Roberts. En mars, la Commission Bédard remet son rapport qui fait des constats accablants, menant à la décléricalisation des soins de santé psychiatriques et à la désinstitutionnalisation.

Malgré son importance historique, Les fous crient au secours ! est progressivement tombé dans l'oubli. Il a fait l'objet d'une réédition aux Éditions Écosociété en 2018. Cette réédition comprend le livre d'origine, de même qu'une nouvelle postface d'Action-Autonomie, le collectif pour la défense des droits en santé mentale, qui consiste en un état des lieux des droits des personnes psychiatrisées, près de 60 ans après la dénonciation de Jean-Charles Pagé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]