Lee Moses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moses.
Lee Moses
Naissance
Atlanta, Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès
Atlanta, Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Musique soul, rhythm and blues
Instruments Voix, guitare
Années actives années 1960-1970

Lee Moses, né le à Atlanta et mort en 1997 à Atlanta, est un guitariste et chanteur de rhythm and blues et de soul américain des années 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1950, Moses fonde son premier groupe, les Showstoppers. Il emménage à New York au milieu des années 1960, où il travaille comme musicien de studio et enregistre avec Johnny Brantley, qui coécrit et produit son premier single My Adorable One, en 1965[1],[2].

Il enregistre en 1967 trois singles pour le label Musicor (en), dont Bad Girl et une version instrumentale de Reach Out I'll Be There des The Four Tops. Il enregistre également une version de The Dark End of the Street (en), paru chez Gates Records en in 1969[2].

En 1970, il sort un single, Time and Place, pour le label Maple, une filiale de All Platinum Records (en). La sortie est suivie par un LP de neuf pistes du même nom, produit à nouveau par Brantley, contenant des reprises de différents classiques de l'époque, tel Hey Joe. Participent à l'album certains membres de The Ohio Players et du groupe de Moses, The Deciples.

Moses a en outre collaboré avec The Mighty Hannibal (en), également d'Atlanta, sur son album de 1973, Truth[3]. Il rentre à Atlanta au début des années 1970, où il continue de se produire localement, sans enregistrer à nouveau. Il décède en 1997[1].

En 2007, Castle Music (en) sort en CD une anthologie de tous les enregistrements de Moses, sous le titre de Time and Place[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Lee Moses sur AllMusic
  2. a et b (en) Artist Discographies : Lee Moses - Soulful Kinda Music
  3. (en) The story of a "Bad Girl"... - SecondLineSocial.com, 21 août 2008 (voir archive)