Leatherface (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leatherface.
Leatherface
Description de cette image, également commentée ci-après
Frankie Stubbs avec Leatherface.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Punk rock
Années actives 19881994, 19982012
Labels Big Ugly Fish, No Idea, BYO Records, Meantime Records, Teichiku Records, Seed Records, King Records, Fire Records, Domino Records, Your Choice Records
Composition du groupe
Anciens membres Frankie Stubbs
Dickie Hammond (deceased)
Andrew « Lainey » Laing
David Lee
Lee Hartney
Leighton Evans
Andy Crighton (décédé)
Steven 'Eagle' Charlton
Graeme Philiskirk
Steve « Skruff » Owen
Andy Duncan
Davey Burdon
Stuart Scouler
Dickie Camm

Leatherface est un groupe de punk rock britannique, originaire de Sunderland, en Angleterre. Il est formé en 1988 par le guitariste chanteur Frankie Stubbs et le guitariste Dickie Hammond. Groupe méconnu du grand public, ils sont parmi les premiers à mélanger le son et l'agressivité du punk rock avec des mélodies pop. Le charisme, la personnalité et la voix rauque et « gravilloneuse » de Frankie Stubbs ont fait de Leatherface un groupe culte dont l'influence se ressent pour nombre de groupes de punk rock mélodique et d'emocore actuels, en particulier toute la scène de Gainesville (Floride) des années 2000 (Hot Water Music, Against Me!).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé en août 1988 par Frankie Stubbs et Dickie Hammond (de HDQ)[1], Leatherface publie quatre albums avant leur séparation en 1993. Le troisième album, Mush est, selon AllMusic, « l'un des plus intenses des années 1990... considérez-le comme l'un des meilleurs albums de la décennie[2]. » Le groupe se sépare à la fin 1993[1] – publiant un mini-album posthume (The Last) l'année suivante – mais ,se réunit en 1998, après la mort du bassiste Andy Crighton (de Snuff). Quatre autres albums suivent entre 1999 et 2012[3].

Le style musical de Leatherface est décrit comme un mélange de Hüsker Dü et de Motörhead[4], un élément notable étant le chant rauque de Stubbs[3]. Bien qu'il ne s'est pas popularisé plus loin que son pays natal le groupe est cité pour avoir inspirés des groupes comme Hot Water Music et Dillinger Four[5]. Rubber Factory Records puvblie un album hommage à Leatherface en 2008, avec 41 chansons de plus de 35 artistes et groupes de différents pays dont Hot Water Music et The Sainte Catherines.

Leur reprise de Can't Help Falling In Love With You est jouée dans le dernier épisode des Sons of Anarchy[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Cherry Knowle
  • 1990 : Fill Your Boots
  • 1991 : Mush
  • 1993 : Minx
  • 1994 : The Last
  • 1999 : BYO Split Series, Vol. 1
  • 2000 : Horsebox
  • 2004 : Dog Disco
  • 2010 : The Stormy Petrel

Compilations et album live[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Live in Oslo
  • 1998 : Discography Part One
  • 1998 : Discography Part Two
  • 1998 : Your Choice Live Series
  • 2004 : Boat in the Smoke
  • 2011 : Live in Melbourne – Viva La Arthouse
  • 2015 : Razor Blades And Aspirin: 1990-1993

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Beerpig
  • 1990 : Razor Blades and Aspirin
  • 1990 : Smokey Joe
  • 1991 : Not Superstitious
  • 1991 : I Want the Moon
  • 1992 : Compact and Bijou
  • 1992 : Hops and Barley (split 7" avec Wat Tyler)
  • 1992 : Eagle
  • 1993 : Do the Right Thing
  • 1994 : Mackem Bastards
  • 1994 : Little White God
  • 2003 : Bonus Live

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Discipline (1989)
  • Peasant in Paradise (1990)
  • Razorblades and Aspirin (1990)
  • Talkin' 'bout a Revolution (1992)
  • Do the Right Thing (1993)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « BYO Leatherface Biography – Leatherface », Leatherface.biz, (consulté le 26 juillet 2014).
  2. (en) Alex Ogg, « Mush – Leatherface | Songs, Reviews, Credits, Awards », AllMusic (consulté le 26 juillet 2014).
  3. a et b (en) « Leatherface », TrouserPress.com (consulté le 26 juillet 2014).
  4. (en) Andrew Marcus, « Leatherface | Reviewed | San Francisco | San Francisco News and Events », SF Weekly, (consulté le 26 juillet 2014).
  5. (en) « CD Reviews – The Stormy Petrel Leatherface », Blabbermouth.net, (consulté le 26 juillet 2014).
  6. http://www.what-song.com/Tvshow/108/Sons-Of-Anarchy/e/5819